La Passion d'un Mordu

Année 2008

17 août 2008

Après-midi frénésie chez les poissons!!!

15h00, nous arrivons Cédric et moi au bord du plan d'eau de Margon pour taquiner les carnassiers aux leurres. Je venais la veille de prendre quelques perches, petits brochets et décrocher un très beau poisson(surement une grosse perche), nous avions espoir de prendre du poisson.

Je monte ma canne, pendant que Cédric fait ces premiers lancers. A peine 2 minutes et déjà un poisson : il prend son premier brochet à la cuiller, 31cm, photo du trophé et à l'eau.Joli_brochet__

Cà y est, je suis opérationnel, je mets mon leurre fétiche, fais trois lancers et direct mon premier poisson, une jolie perche de 25cm, aussitôt remise à l'eau.
Je continus, moins de dix lancers et voici maintenant un brochet de 36cm. çà commence bien!!!

Cédric change de leurre et choisit le spinner(très bon choix), à peine cinq minute plus tard, il ramène son deuxième brochet, encore un monstre de 35cm.Brochet_de_35cm

Nous nous sommes ensuite promené pendant un long moment sans ressentir une seule touche.
J'avais changé de leurre et opté pour une couleur plutôt fire tager. Arriver à l'autre bout de l'étang, je ramène et en arrivant au bord je vois quelques perches suivre comme des cinglées! Ah ah il y en à pas loin!

Je relance et perçois une touche, une perche d'une vingtaine de cm. Je refais deux lancers, à chaque coup j'en ramène une. 3 perches en une minute. Je me retourne, et Cédric me sort une fois de plus un brochet, de 35cm bien sûr!!! Toujours_35cm

Je relance, oula, c plus gros, là canne plie, çà résiste, je tiens un beau poisson! Arrivé au bord, c'est grosse perche qui se présente à nous. Une aussi grosse suit en même temps celle que je ramène!! 34cm, elle est vraiment bien grosse.

Belle_perche_de_Margon

Je tente aussitôt de prendre la deuxième qui se trouve dans les environs! Touche!!, je ferre, oh çà y est, elle est belle! Je ramène, et m'aperçois, que ce n'est pas une grosse perche, mais deux moyennes de 25cm, une sur chaque triple! Je n'avais encore jamais vu çà, à quel point les poissons peuvent être excités. Cédric constate les dégâts, désespéré!!!

Finalement on fini par un doublé, Cédric un brochet de.....toujours 35cm, et moi une perche de 25cm. Je suis persuadé que Cédric a pris deux fois le même brochet avec le même leurre!!! ils sont fous ces poissons!

Doubl__de_perche

On continu notre tour du plan d'eau. On arrive à un autre poste, premier lancer, je sens un toc près du bord, je ferre, et là un gros reflet blanc et rien du tout, raté!!! sûrement un brochet.

Deux postes plus loin, je fais quelques lancers, un arrêt net, cette fois ci c'est une petit brochet d'une trentaine de cm pour moi. Pas d'autres touches ensuite.

On arrive maintenant dans un poste plus dégagé, avec des herbiers au fond. On ramène alors beaucoup d'herbe! Je lance, ramène, et sens une belle touche, je ferre, et quelle tristesse, je ramène mon bout de tresse sans mon leurre, mon noeud de raccord bas de ligne en nylon a cédé :(

La plus "drôle" arrive ensuite, lorsque je vis ma perche sauter devant moi avec mon leurre au coin de sa gueule pour s'en défaire! Le sourire amer, j'ai plié ma canne par la suite.

Bilan, ce fût une bonne après midi de pêche, les poissons étaient actifs, on a su les faire craquer, mais seulement un beau poisson dans le lot!

28 juillet 2008

Préférez le vif près des herbiers!

Dimanche 27 juillet, beau début de journée, soleil, on décide Nicolas et moi d'aller au vif pêcher le brochet dans l'Huisne.

8h45, les cannes se tendent, et Nico lance sa troisième ligne, lorsqu'une première attaque lui gobe son rotengle. Attente..., ferrage, et très bizarrement rien, le poisson revient à moitié déchiqueté!! Persuadé d'avoir vu un brochet l'attaquer Nico relance au même endroit une autre canne avec un beau vif frétillant.

5 lignes au vifs sont tendues et pas de nouvelles de notre rôdeur!!!
Je décide alors de prendre un lancer et d'aller sur un poste 100m plus haut, où j'y ai vu un brochet à l'ouverture. J'accroche un vif, et le lance sans plomb ni flotteur. Deux, trois lancers et rien. Je me déplace sur le poste, relance, et là, j'aperçois une masse verte s'approcher de mon rotengle, puis le blanc d'une gueule grande ouverte sur mon rotengle!! C'est bien lui, toujours en poste! Je ferre, et commence le combat.

100_9683

C'est un beau brochet, bien puissant! la canne plie et le moulinet se fais entendre! Il me fait tout de même quelques beaux rushs et tirées violentes.

100_9686  100_9687  100_9690  100_9693
Je l'attrape et le mesure, 75cm un brochet moyen pour l'Huisne.

Après cette jolie prise nous retournons voir nos cannes, juste à côté. La ligne de Nico semble avoir bougé, et le fil se met à se tendre. C'est un nouveau départ de brochet. Je retire tout de suite une autre canne pouvant gêner au combat, et Nico ferre dans le même temps.

La canne plie furieusement, le frein commence à crier et là, un gros remoud en surface nous renseigne du client. C'est un gros brochet, bien plus gros que le mien!!
             100_9700 Nico en plein combat!

Le voilà qui viens vers nous, je l'aperçois, il prend de la vitesse et fais une chandelle toute en puissance et repart comme une torpille en prenant une branche au passage, la puissance du brochet est telle que le montage ne résiste pas et le noeud en 40/100è explose. C'est pas possible!!! Nico viens de rater un brochet record! Pour en avoir déjà vu des semblables, je m'avance en disant qu'il mesure près d'1 mètre de long.

Déçus de ne pas l'avoir sorti, ni avoir de photos de lui, nous ne pouvons que lui donner rendez-vous à très bientôt, en espérant voir un nouveau record pour Nicolas.

Deux brochets piqués, c'est une bonne matinée de pêche, nous rappelant vaguement notre ouverture 2004 avec deux brochets de 70cm pour Nico et 1m00 pour moi...

Des truites sauvages, bien sur qu'il y en a.

Sans prendre en compte la partie génétique, qui je pense limiterai sérieusement le nombre de truites réellement sauvage en France, je qualifie une truite de sauvage, dés lors qu'elle naît dans la rivière. Les truitelles juvéniles de 5-6cm qui sont déversées comme alevinages peuvent également en faire partie pour la simple et bonne raison que l'on ne peut en faire la différence.

En plus de l'Huisne, où l'on trouve bien évidemment de la truite sauvage (et même de très grosses!!!) la Berthe, la Clôche et la Rônne abritent aussi de belles truites sauvages. Seulement ce sont des poissons difficiles et malins, que l'on ne prend qu'en pêchant discrètement.

Comment reconnait-on une truite sauvage???

100_8053

-tout d'abord à sa morphologie, à l'inverse des truites venant de piscicultures, celle-ci possède des nageoires intactes et parfaitement ovales.
-en plus de cela, on peut apercevoir sur la nageoire caudale, deux liserés rouge bien visibles.
-enfin, une observation que je vérifie a chaque fois, lors du combat, une truite sauvage sonde vers le fond de la rivière, et est beaucoup plus puissante qu'une truite de pisciculture, qui elle se débat en montant très rapidement en surface...

Je suis donc aller pêcher la Rônne, et est réussi à en prendre 3 superbes de 30-36 et 37cm. Toutes remises à l'eau bien sur!100_9556

Alors si vous aussi vous souhaitez comme moi continuer à en prendre dans nos rivières, préservez les et remettez-les à l'eau.

Ces truites sont les meilleurs géniteurs, et ce sont elles qui assurent le maintien de cette espèce.

08 juin 2008

Un bien beau poisson

100_9468Une jolie perche, à nouveau record prise dans le plan d'eau de Margon bordant l'Huisne. Et oui il y a aussi de beaux poissons dans l'étang.
Accusant 42,5 cm pour un bon kg, cette belle zébrée s'est faite piègée par un poisson nageur 9cm.

100_9469

11 mai 2008

Ouverture 2008, çà commence bien !

Samedi 10 mai, ouverture du brochet, c'est le rendez-vous des pêcheurs de carnassiers. Depuis plus de trois mois, période durant laquelle les brochets se reproduisent, chacun est au fer pour préparer ce Week-end.

Première matinée, je pars comme chaque année sur l'Huisne armé d'un gros gardon en mort manié, technique incontournable pour voir du poisson.

Et ce fût le cas pour ma première sortie; je m'arrête près d'un courant et jette dans le remoud l'accompagnant. Arrivé près du bord, je vois tout d'abord une jolie grosse perche accoster mon gardon, sans pouvoir l'attaquer, mais ensuite ce fût bel et bien un brochet que je vis suivre mon gardon!!
Pas très vivant à son goût il suivit pourtant mon gardon de très près mais passa son chemin pour ne plus revenir!!

De retour l'après midi, je pris la perche au vif, 34cm tout de même, mais pas la moindre ombre de mon brochet.

Dimanche matin, une fois de plus en poste, je réessayai au même endroit mais toujours rien, c'était bel et bien raté!

Je m'en allai alors sur d'autres endroits abritant des brochets. Je pêchais alors à la cuillers, toujours très discrètement, lorsque j'aperçu une grosse masse en bordure. A coup sur c'est un brochet!
Je n'ose alors le tenter à la cuiller, de peur que le stress me fasse raté mon ferrage! Je couru alors chercher un vif et modifier mon montage, une valeur sûre!

De retour, plus de poisson, où était-il passé? Je lançai alors mon vif en pêchant d'une façon tirette sur toute la zone intéressante! Son temps de vie était compté, et malheureusement pour lui, le brochet est un prédateur de haut niveau, qui, lorsqu'on est discret, ne laisse pas grand chose lui échapper.

Je vis alors la masse se déplacer à toute allure et engloutir mon gardon, le brochet festoya!

Un ferrage appuyé assure le coup, et tout de suite des rushs puissants! Une chandelle, de beau rush, un combat court mais intense, c'est à ce moment là que l'on fait confiance à son matériel.

100_9342

Brochet_de_79_cm

Mon premier brochet de l'année, 79 cm et 3 kg. Une robe magnifique, c'est un brochet de l'Huisne comme je les aiment....

28 avril 2008

Qu'est-ce que je ferai sans l'Huisne ???

Une fois de plus au bord de l'eau, je me retrouve auprès de l'Huisne.
Désireux de découvrir la rivière et mes techniques, Valentin m'accompagne pour la soirée! Et quelle ne fût pas sa surprise de piquer et de voir autant de poissons. Des carpes, barbeaux, rotengles et bien sur des perches dignes de ce nom, en quantité sous nos yeux...C'est le paradis me diriez vous, eh bien non, l'Huisne tout simplement!!!

S'empressant de lancer nos montages, ce sont vite plusieurs perches qui arrivent. J'en sors deux dont la plus grosse monte à 30 cm. Valentin n'en revient pas, de gros poissons!! Mais attend, lui dis-je, ce n'est rien... Quelques minutes à peine, Valentin en tiens une belle, elle se bloque dans une branche, zut plus de réactions dans la ligne.. Toujours bloquée, j'en aperçois une autre se balader. Vas-y prend mon autre canne à coup! Il là jette, ni une ni deux je vois la perche se décaler, et un deuxième débute. De gros coups de tête et de bonnes sensations pour Valou, mais malheureusement la ligne ne résista pas plus longtemps sur cette perche de facilement plus 35 cm!!!

A ce moment même, car je tenais son lancer, je ressentis une légère tension, sa première perche était toujours au bout, je lui redonne et le combat repris. Je l'attrape, ouf!! Et de une! Une superbe perche dépassant les 36 cm. Heureux de sa première grosse perche record, je clic le temps d'une photo et puis remise à l'eau.

100_9173

Nous continuons à pêcher, je lance une fois de plus, prend contact et me trouve direct en tension, je ferre dans le doute, et là, la canne plie sérieusement!! Le poisson prend du fil. J'aperçois alors une perche Enorme, et dont la taille dépasse toutes celles que j'ai pu imaginer!!!

Un beau combat, où j'ai pu apercevoir d'autres très belle perches suivre mon poisson, mais celle-ci était monstrueuse! Je réussi à l'attraper, elle pèse plus d'1,5 kg assurément!! Je la mesure, elle accuse 42 cm, un nouveau record pour moi aussi!

100_9183                                     100_9185

Autant émerveillé que Valentin, qui me prend en photos, je l'admire et très vite je là remets à l'eau!!! Je n'en reviens toujours pas de ces poissons exceptionnels. N'allez pas me dire qu'il n'y a plus de poissons dans l'Huisne, comme certains en caressent l'hypothèse, cela risquerait de me vexer!!!

Valentin finit ensuite par une petiote de 29 cm. Et oui pétiote maintenant!

L'Huisne est vraiment une rivière magique dont la productivité dépasse ce que l'on peut penser. En repensant aussi à mes gros becs, je n'ose imaginer la taille que pourrait atteindre certaines truites ou autres barbeaux........><((((°>......@+

27 avril 2008

Carpe en rivière, mais pourquoi pas...

Rivière clair, temps assez beau, c'est en me baladant au bord de l'Huisne, en pêchant les perches à vue, que je vis soudainement un véritable sous-marin passer sous mon hameçon!

Une grosse carpe, voilà ce que c'était. Cinq minutes plus tard s'en était 3 autres aussi grosses qui vinrent me passer un bonjour.

De si gros poissons, avec mon fil en 15/100e, c'était impossible, et aussi bien pour ma canne légère!! Et en plus fallait-il les faire mordre ces bêtes là.
C'en était trop de provocations, je décidais alors de m'y attaquer pour de vrai!

Malheureusement, le lendemain, une grosse pluie rendit la rivière toute chocolat et de mauvaise humeur.
J'attendis donc quelques jours que la rivière redescende à sa hauteur d'eau habituelle.
Trois jours après, celle-ci me parut intéressante, je vins alors lancer une petite poignée de maïs en guise d'amorçage.
Le lendemain, la même chose, mais impossible de voir des poissons, l'eau restait encore teintée.

Enfin arriva le troisième jour, où j'entrepris de pêcher quelques heures en soirée.
Je m'installais tranquillement, deux cannes à carpes et une canne à coup. Une poignée de maïs en plus pour les cannes et comme on dis y a plus qu'à!!!

J'avais pris déjà quelques beaux gardons de 2-300g et je commençais à taquiner les perches au vers.
Une heure à peine venait de s'écouler lorsque j'entendis mon détecteur m'appeler à grande voix. Je me précipite alors vers ma canne, et vois mon fil descendre la rivière à toute allure! C'est bien un départ digne de ce nom. Je saisis la canne prend contact, et là un énorme remoud entraîne un fois de plus ma ligne vers l'aval. Le moulinet hurlait, la canne pliait, c'était bel et bien une grosse mémère!!

Presque un quart d'heure s'était écoulé lorsque je vis arriver le poisson. Une carpe miroir ENORME (vu par un non pêcheur de carpe régulier!). Tous seul, et au risque de la perdre, je sortis alors difficilement cette carpe. Plus de 80cm, un ventre énorme, cette carpe accuse très facilement ses 11,5 kg au peson. Mon record de carpe est battu, et qui plus est, en rivière!!!

11_5_kg_de_l_Huisne

Photo, remise à l'eau et à bientôt...

............................................................................

Le beau temps arriva le lendemain, et le soir suivant, qu'une seule envie, aller prendre l'air au bord de l'eau.
Je choisis donc de retourner à cet endroit tout en pêchant les perches à côté.

Les deux cannes de tendues, je commençais alors à pêcher à côté. Deux perches me firent un bonjour, avant de les relâcher. Une bonne heure s'était déroulée et après avoir cassés plusieurs hameçons, je commençais à plier ma canne. Tout a coup, quelques "bip" sur ma canne au loin, puis plus rien! Je lève la tête, regarde ma canne, et je la vois alors donner des grands coups de scion! Je cours, la saisie, et je suis une fois de plus attelé à un bestiaux qui avait déjà pris de l'avance vers l'aval, en détendant la ligne.
Même combat mais encore plus hargneux, c'est encore un beau poisson au bout de la ligne. Une bonne dizaine de minutes plus tard, la voilà qui approche. Un peu plus petite que l'autre, c'est aussi une très belle miroir. 9 kg tout de même pour ce beau poisson.

9_kg_de_l_Huisne

Photo et remise à l'eau s'en est suivi. Ahhh l'Huisne, quelle rivière magique!!!

25 avril 2008

Des perches, des perches, toujours des perches!!!

Nous voici rendu fin avril, mois au cours duquel dame perche commence ses ébats amoureux. En effet toutes ses dames sont bien gonflées de leur future progéniture, et se trouvent de sortie.
D'une part elles se regroupent en banc pour rechercher des partenaires, ce qui est la seule occasion de l'année où l'on peut rencontrer plusieurs individus de très belle taille ensemble.

        100_9024                        

D'autre part, elles deviennent très gourmandes à cette saison, où leurs dépenses en énergie va être importante. Elles font donc une sorte de réserve. Enfin de toute façon même sans cela, la perche est un poisson très gourmand!!!

                    100_9021                                     

Parlons maintenant de sa pêche. Malheureusement, il n'y a rien de plus facile à cette époque! Je dis "malheureusement" car pour moi n'importe qui peut en pêcher. Jusque là rien de plus normal, le problème arrive ensuite, car beaucoup de ces poissons, qui sont très souvent de très belle taille, finissent au fond de la musette.

                                                       100_9133

Alors, certes, certains diront que c'est un carnassier qui pille nos eaux, d'autre diront qu'elle n'a rien à faire chez nous, tandis que d'autres ne se posent pas la question, tout au panier!!!

De mon avis, il faut de tout pour faire un parfait écosystème, et l'on ne peut penser que parce que c'est un carnassier, on peut se permettre de garder ces poissons durant leur cycle de reproduction, d'autant plus qu'un géniteur en moins réduira vos chances d'en pêcher les années suivantes.
Tout poisson (non introduit) tiens une place importante dans un écosystème aquatique.

                          100_9068

Par ces quelques lignes, je souhaite simplement transmettre un regard plus ouvert sur la gestion des populations piscicoles, la perche étant un exemple parmi tant d'autres (truites, ombres, brochet...) ce qui n'empêche personne de garder un poisson, seulement il est bon de faire attention aux différents cycles de reproduction des ces poissons.

Je tiens à préciser que toutes ces perches en photo, qui passaient allègrement les 35 cm, sont bien évidement encore dans la rivière.

21 février 2008

La mouche en toutes saisons

Lorsque l'hiver arrive, il devient difficile de pratiquer la pêche à la mouche. La pêche de la truite et de l'ombre étant fermée, il ne reste alors qu'une solution pour pratiquer cette technique.

La pêche en réservoir :
En effet, c'est à cette saison que l'on trouve tout l'intérêt d'un réservoir, petit plan d'eau en eau close réservé quasi exclusivement à la pêche à la mouche. A un détail près, ces endroits sont le plus souvent des propriétés privés, où leurs propriétaires louent leurs parcours à la journée. Cela va d'une dizaine d'euros à une cinquantaine d'euros la journée.

C'est donc l'occasion de découvrir des techniques différentes, de se perfectionner en lancer, ou bien de tester du matériel et des mouches, le tout sur des poissons que l'on ne rencontre pas forcément en milieu naturel (ou très rarement!).

Et çà peut donner çà Image1 un superbe bécard fario de 56cm.

Ou encore cette magnifique arc-en-ciel de 60cm Image2

Image6 ou cette arc monstrueuse de plus de 70cm!!!!

De bien beaux poissons à découvrir pendant la saison morte.

21 janvier 2008

Histoire de Brochets

Il était une fois un petit étang en pleine campagne, vivant paisiblement au gré des vents et des bourasques, et berçant une incroyable faune piscicole, piloté par l'ultime prédateur, "Esox lucius" en personne très bien représenté.

Mais voilà qu'un jour, deux médecins d'eau douce eurent échos de cette vie paradisiaque. Armé d'aiguilles à trois pattes raccordées à leurs morceaux de carbone, ces indomptables fous furieux commencèrent leur vaccination. Le vent venait de tourner, et un à un les habitants de ce milieu craquèrent, tout en laissant à leurs suppliciés leurs mensurations les plus précises.
C'est ainsi que tout les brochets, ou presque, ont été chatouillés par nos joujoux.

100_5669 Un des plus récalcitrant, ce magnifique bec de 90cm, record actuel du plan d'eau. Pris au poisson-nageur imitation brochet, c'est mon plus gros bec pris aux leurres artificiels. Tout naturellement remis à l'eau, ce malin, que nous vîmes une seule et unique fois, hante encore ces eaux, et qui sait, il à peut-être atteint le mètre depuis un ans...

De plus en plus malin, tous ces brochets sont de plus en plus difficiles à prendre. Le seul moyen d'espérer les convaincre est actuellement de miser sur l'agacement, mais cela fait souvent l'objet de ratés, ou plus simplement de leurs présenter les nouveautés, tel ce tout dernier brochet pris avec un leurre articulé....

100_8824


ARTICLES ET RECITS ANTERIEURS SUR

//maitresox28.canalblog.com/archives/p30-10.html



14/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres