La Passion d'un Mordu

2008


Année 2008

30 décembre 2008

Pêche hivernale

Voici quelques photos de ma dernière sortie réservoir. En compagnie de Laurent, nous avons passé une super après midi à vacciner quelques poissons. De l'arc-en-ciel au saumon de fontaine, en passnt par la truite gold, nous avons pu observer pas mal de ces poissons.

100_9742c

 

Saumon_de_fontaine

Avec une très courante de 50cm, le combat était parfois surprenant.


100_9743c

 100_9746c

Je décroche malheureusement une énorme arc-en-ciel en furie, mais me re réconforte vite avec une jolie gold en fin d'après midi, de 64cm.


100_9748

 

18 décembre 2008

Certains diront la chance!!!

Nous sommes vendredi, un jour de congé dont je compte bien profiter à fond, c'est-à-dire pêcher, pêcher et repêcher, d'ailleurs pour ce week-end qui s'annonce plutôt sympathique, deux copains de la formation BPJEPS sont venus me rejoindre (des gars du chnord, des cheutimis).

Il fait plutôt froid ce matin, et l'épaisse brume de la veille à laissé place à un petit vent d'Ouest qui nous glasse les doigts, déjà humides par le contact permanent du tambour métallique du moulinet.

Il est 16h30, la journée touche à sa fin, la pêche à été plutôt bonne, les gars du nord ont fais pas mal de poissons, trois perches de 35 à 40 cm, et 4 broc dont un de 78 cm.

On décide alors de finir la journée en drop shot sur un spot à grosses perches que je connais bien. Un escalier effondré qui s'étale jusqu'à 3 mètres de fond en pente douce, «elles sont là, c'est certains»!!

Après 5 minutes de pêche, mon coéquipier ramène un pavé de perche, malheureusement, elle se décroche. Pendant ce temps, j'inflige bêtement de petites vibrations à mon corps de ligne, tout en regardant cette jolie perche! L'eau est assez claire, et je distingue facilement mon leurre jusqu'à 1,5 mètre. Je baisse les yeux et là, je vois un flash doré en direction de mon leurre, suivi d'une énorme châtaigne, je ferre, coupé, il m'a coupé au plomb, il doit faire au minimum 80. Le temps de remettre un plomb, de descendre ma ligne, et à peine d'animer, je reprends à nouveau une châtaigne! Cette fois, il est pendu, la "Carrot stick" est pliée en deux et le cri de la tresse se vidant du moulinet commence à m'inquiéter, il ne fait pas 80 celui-là !!

Après 5minutes de combat intense et surtout d'incertitudes, je signe mon plus beau et plus gros broc, en drop-shot, qui plus est en fluoro 30/100ème!!! La chatte diront certains...

1m07__SPLENDIDE__

Après réflexion, je pense que ce tonton en avait après les perches, il est entré en appétit, une fois que la zone à bien été remuée, et bien énervé, il s'est jeté sur mon petit shad chartreuse de 5 cm, dommage pour lui, il a prit pour les perches!!

La morale pourrait être : "A zones agitées, gros brochets postés".

                          1m07Texte et photos : Antoine Gautier

Moi j'ajouterai que c'est une très belle récompense d'une année de pêche, qui ne peux que motiver tout ceux qui liront ce poste.

J'espère en faire autant rapidement... encore Bravo pour ce super coup de ligne et ces magnifique photos!

10 décembre 2008

La Sologne, une vraie région!

Représentée par ses milles étangs et ses grandes forêts, la Sologne est une vaste et belle région située entre le Loir et le Cher, avec comme fleuve principal, la Loire.

C'est d'ailleurs sur ces abords que commença ma journée, accompagné et guidé par Max. 7h30 sur les bords de Loire, par des températures négatives, çà force à bouger. Hélas, le niveau de Loire était élevé, et les repères habituels avaient disparus sous les eaux. Décision fût prise de revenir le soir observer et pêcher ces postes, qui s'avèrent être bien dangereux à approcher de nuit!

Le coup du matin raté, notre journée démarra alors de bonne heure auprès d'un plan d'eau réservé exclusivement à la pêche du brochet, à quelques dizaines de kilomètres, au plan d'eau fédéral de St Viatre.

Depuis l'acquisition de ce plan d'eau il y a un an, la pêche y est réservée uniquement aux leurres artificiels, en No-Kill, l'exigence parfaite d'un pêcheur sportif!

Avec une brise matinale, écharpes et gants nous protègent psychologiquement du froid, les gestes sont lents et les mains tombent naturellement dans les poches!!
La première touche sera pour Max dés les premières minutes, mais qui ne pourra donner suite. Ensuite, pendant une bonne ce sera le calme plat, pas la moindre écaille à l'horizon!

L'espoir revint peu à peu lorsqu'un autre pêcheur sorti à la suite deux poissons. La canne haute et les animations en dents de scie, il nous faut revoir notre copie pour trouver les poissons.
Max opte pour un lipless, moi je teste mes jerkbaits. Le temps passe, et notre pêcheur fini par plier bagage à la suite d'une casse sur un poisson!! Lui il à trouvé!

Lipless toujours, Max ouvre le score avec un premier poisson, ouf!!

100_9710
Un joli bec d'une cinquantaine de centimètre
Eh une canne de baptisée, et un lipless également!!

J'essaye leurre souple, animation plus ou moins lente, leurre dur, lipless, rien n'y fait. Une dizaine de minutes plus tard j'entends "poisson"!, il a trouvé l'animation! Max compte d'ailleurs plusieurs touches sans pouvoir les ferrer!
C'est un beau brochet, d'une soixantaine de centimètres...

100_9713

Et moi j'ai toujours du mal à sortir mon épingle du jeu! Pause réflexion! Arrêtez de vous b****** dirai un certains Hiro, faites ce que les poissons aiment, et non ce qui vous fais plaisir!!!!
Les brochets semblent attaquer sur des animations verticales en relâché!!!

Allez faut se lancer, j'accroche un crank et l'envoi. Je ramène vite au début pour le faire couler jusqu'au fond, et je fais une pause de 1 à 2 scde pour qu'il remonte librement à la verticale, puis je repars. A la troisième pause, je reprends contact, touche! je ferre et enfin, "poisson"!

100_9715
Même gabarit, un brochet d'une cinquantaine de cm

Une petite victoire tout de même, qui nous fait plaisir! Aurai-je trouvé "l'animation"???

Je relance, au bout de deux lancers avec mes relâchés, je sens une touche, je ferre, et second poisson!
Le combat est plus puissant, de gros rushs, c'est surement un beau poisson...

100_9716
Pas si gros que çà, un petit 50 probablement, je vous laisse trouver l'explication au rude combat! Il arrive parfois que les brochets se ratent!

Le soleil se lève tranquillement, et l'activité des poissons s'en ressent. Max rate encore une timide touche.
De mon côté je reste avec mon crank et mes animations! A peine 5 minutes se passent, lorsqu'en train de discuter, notre dialogue fût coupé par mon ferrage.
La canne plie bien (que je viens d'ailleurs de baptiser ainsi que mon leurre!!), c'est un poisson beaucoup plus gros que les autres, les gros remouds en surface me font espérer un joli bec!
C'est en effet un poisson énorme en excellente forme, des joues et un ventre énorme pour sa taille!

                           100_9718 "Petit mais costaud"
Le premier poisson que l'on mesure, 65 cm, pour un poids qui doit avoisiner les 3kg!!!

La matinée se termine bien, après avoir débutée tristement.

Un bon repas nous attend devant la cheminée d'un routier, un réconfort mérité!

De retour l'après midi, la pêche reste difficile. On trouvera les poissons avec des jerks. Max sort un premier poisson, avec un P.N.

100_9719
L'arrière plan est aussi très sympa...

Je vais finalement trouver les poissons grâce aux caprices de mon moulinet, j'étais obligé de mouliner vite, donc je pêchais avec une action très rapide et saccadée.

5 lancers m'on suffit pour faire ma pêche, c'est-à-dire 3 poissons, presque coup sur coup!!! Des petits poissons de 30 à 40 cm, mais toujours plaisant!

100_9721

Super plan d'eau, à venir découvrir, j'y reviendrai, c'est promis!!! Fin de la pêche vers 15h15, pour avoir le tps de faire un coup du soir.

Comme prévu, nous arrivons en fin d'après midi pour s'essayer le sandre en Loire.
Le niveau est haut, mais cela reste accessible avec un peu de prudence. Le but étant de rentrer dans l'eau au maximum pour se poster et pêcher en limite de courant.

100_9693                      100_9697
A partir de maintenant, top chrono pour 30 minutes de pêche.

Dommage pour cette soirée, les sandres n'étaient pas actifs sur notre secteur, ce n'est que partie remise.

22 novembre 2008

Brochet à l'ultra-lèger

A la découverte de nouveaux parcours,  décide de tenter la Foussarde, rivière de 2ème catégorie, aux faciès plutôt lothiques et méandriformes, qui s'apparente plus à une 1ère catégorie. Plusieurs plans d'eau communiquent plus ou moins en amont et aval, ce qui alimente quelque peut la rivière en brochetons.

101_0219  5 à 6m de large maximum   101_0220

Je me suis dit, je vais la jouer "lite", en ultra léger, canne 1,55m et petits poissons-nageurs!!!!
Je me baladai donc le long de la rivière en lançant mon leurre dans les parties plus profondes et calmes, lorsque j'arrive à un poste un peu plus profond (max 1m). Je lance mon leurre en aval, à peine tombé dans l'eau, un gros remoud près de la berge, et une grosse vague arrive en direction de mon leurre! C'est un beau brochet, mais il rate mon leurre, j'anime alors lentement mon leurre jusqu'à mes pieds mais rien, vexé d'avoir raté l'objectif, il s'est sûrement reposté!

Je relance donc dans la même direction, un peu plus en aval, je ramène en faisant travailler mon leurre, le deuxième lancer sera fatal, c'est la touche, je ferre, le combat commence, c'est un très gros brochet part rapport à la taille de ce cours d'eau! Je le contrôle tant bien que mal avec ma petite ultra-légère, mais c'est encore lui qui décide. Il se fatigue peu à peu et arrive près du bord, je sors ma pince fish-grip, très pratique lorsque la berge est haute!

101_0217                     101_0218b

C'est un poisson très filiforme, qui doit difficilement s'alimenter dans ce type de milieu! Un beau poisson tout de même, surtout au bout d'un ultra léger. Seul pour les photos, celles-ci sont un peu floues mais assez jolie tout de même. Remis à l'eau juste après, je lui souhaite de se prendre une bonne crue pour découvrir de meilleurs biotopes en aval, où il pourra encore bien grandir....><((((°>.....

17 novembre 2008

OPEN STREET FISHING DE CHARTRES

Enfin la journée tant attendue, la rencontre Open Street Fishing à Chartres. Arrivée 7h30, café, briefing et départ sur les lieux pour un début de manche à 8h45.

31 compétiteurs pour cette épreuve, qui va déterminer les grand gagnant du tournoi AFCPL Tour 2008. Je découvre alors l'ambiance de la compétition, qui à mon étonnement est extrêmement conviviale et bon enfant!

Le tirage fait, je me retrouve avec un coéquipier de poids actuellement dans les 5 premiers de la compét, çà ne rigole pas.

On débute la première manche sur le plan d'eau de Luisant. Je ne le connais pas du tout, leurres de prospection rapide pour commencer, mais rien n'y fait. Je m'oriente alors sur les perches, en théorie plus facile pour faire des points!
Petit leurre souple blanc et c'est parti. On s'approche d'un aulne recouvrant un peu l'eau. Je lance à proximité, touche, premier poisson au sec, une perche de tout juste 20cm, ouf pas bredouille!!
Je relance, quelques animations, je laisse mon leurre retomber, et je sens un "toc", je ferre, deuxième poisson, plus gros. Une jolie perche de 242mm (eh oui, tout se compte!!).

DSC01060

Mon coéquipier sort également une perche, malheureusement, elle fait 19cm!! Je passe de l'autre côté de l'arbre, quelques passages, et une troisième perche arrive au sec. Et zut, 19cm, trop court!
Au même instant, un big broc d'au moins 80cm nous fait une chasse monstrueuse sous le même arbre!!! J'avais du l'agacer à lui passer mon leurre et mes perches devant le nez. Du coup, il à vu passer nos deux boites de leurres, mais rien n'y fit, il resta bec fermé!

Ce fût tout pour cette première manche, à noté qu'à ce terme, je m'étais placé aux alentours des 5 premiers!

Après un repas bien mérité, la seconde manche débuta sur le parcours de l'Eure. Mon coéquipier s'envola alors dans le classement, en me montrant à plusieurs reprises ce qu'était un brochet!!

Le pire est qu'il s'était focalisé sur les perches avec un micro jig! en 5 minutes, une perche! Ensuite un bec de 56cm, puis un autre de plus de 60cm, et un troisième de 59cm. Il en décroche et casse 2 autres du même gabarit! Pendant ce temps, je bidouille et en prend plein le raisonnement quand au comportement du brochet, toujours mystérieux, et je ne suis pas revenu dans la compet!! juste une perchette!
Après réflexion, je pense que les poissons actifs étaient extrêmement méfiants, et sans fluoro, il y avait peu de chance d'en toucher.

068b
Le "big fish" !!!

Les autres équipes ont également bien pêchée, avec un total pour la journée de 17 brochets maillés (uniquement l'aprem) et 68 perches maillées.

Une super expérience pour moi, bien que dans le bas du tableau, qui permet de rencontrer du monde et découvrir un autre monde de la pêche, tout en échangeant des techniques! Merci à mon coéquipier, super sympa, qui fini 2ème sur le podium!!!

142 La petite photo de groupe

et la remise des lots...171 par Jean-Marie,
le big boss organisateur de la journée, merci pour cette journée!

Un grand merci également à son équipe de la Gardonnette chartraine pour le staff de préparation, et dont beaucoup nous ont suivi toute la journée en tant que commissaires.

Je reviendrai, c'est promis...

//lagardonnettechartraine.fr/association/carnassiers.php

//www.achigan.net/msgforum.php?id_sujet=13448&debut=140&nb=20

UNE SUPER VIDEO SUR LE STREET FISHING
//www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000#=undefined;search=street%20fishing;vid=9131977

31 octobre 2008

Un coup du soir mémorable.

Mercredi après midi, petite sortie pêche mouche à la pisciculture-mini réservoir de St Hilaire.
Donc petit rendez-vous entre membres du club mouche pour quelques mises au point sur la technique.

On arrive, préparation, accroche les streamers, et c'est parti. Déjà, des papys "la truite" sont en poste en face de nous, 40/100ème minimum sur canne à brochet en flotteur, oups, bouée de plusieurs grammes...
Bref, je lance ma soie. Je commence à stripper énergiquement en surface voir s'il y à du monde. Au bout de moins de 5 secondes, j'étais déjà attelé!! Sur le coup je n'en reviens pas, "çà va être festival cet aprem".

DSC02271c
çà, c'est du sport!!

Une première belle arc à l'épuisette, 50 cm, çà ne commence pas trop mal. A peine 5 minutes plus tard, Jean-Paul en sort également une très jolie, sur "ma mouche barbie", quelle vedette cette mouche!

DSC02289b

Il nous fallu admettre que c'était des malentendus, car plus une seule touche par la suite. Pendant plus d'une heure, les truites ont pu découvrir maintes et maints coloris, silhouettes, plombages, le festival étaient en fait pour elles!!!

Rien à faire, je finis alors par remettre mon duo gagnant de l'autre jour, streamer blanc en pointe et rose barbie en intermédiaire.
Premier lancer, et pendu, une belle grosse truite qui fini dans l'épuisette. La barbie, une fois de plus. Je relance, et directe rependu! C'est fou, devinez quelle mouche? La barbie bien sur, elle est magique!

Entre temps, Joël piqua un tracteur, qui traversa le plan d'eau, et ridiculisa son bas de ligne, en se gardant pour elle un piercing. Dommage, elle avait l'air jolie.

Malheureusement, la pêche ne fût, une fois de plus, pas équitable, et seule ma barbie attira les poissons. Enfin, ce ne fût pas miraculeux tout de même (pour l'instant), j'ai ensuite repris 3 truites arc-en-ciel, une petite, une moyenne et une grosse de deux bon kilos.

DSC02275c

Le plus beau coup de ligne allait arriver avec la soirée. Après avoir lancer assez loin, je commence à ramener proche de la surface. Comme d'habitude, les truites gold (Oncorhynchus aguabonita) suivent sans jamais attaquer. Je sens une touche, je ferre, et là, j'aperçois enfin une gold se débattre, "çà y est, j'ai une jaune!!"
La canne plie en deux, çà fonce vers la berge opposée, je suis obligé de desserrer mon frein! Je vois toujours ma truite, bien visible, faire un rush en surface, puis elle replonge.
Je ramène doucement le poisson, commence à arriver près du bord. Le poisson réapparaît en surface, et là, quelle stupeur, ce n'est plus ma gold, mais une grosse fario qui se débat!!!!!
Je me remets en question, je n'avais pourtant pas rêvé en voyant la gold se débattre???
La réponse arriva rapidement, ma truite gold arriva en bout de bas de ligne ; j'avais tout simplement piqué 2 poissons d'un coup!!!
La fario sur ma sauteuse, et la gold sur ma barbie en pointe. Je n'aurai pu les sortir tout seul, Jean-Paul arriva à mon secours, épuisa la première, finit le combat avec son épuisette, et je fini par épuiser ma gold!

Doublé de truites en réservoir, le film en direct...

DSC02293b

Les mesures sont importantes, 47cm pour la gold et 53cm pour la fario soit 1m00 de poisson en un coup de ligne...pas mal non?

Qui aurait pu imaginer un tel scénario?? Sachant que ces deux espèces sont les plus difficiles à prendre. Ce furent les derniers poissons mis au sec.

DSC02299b

La remise à l'eau, moment important! Je trouve cette photo assez sympa!

27 octobre 2008

Porte ouverte au Lac Générale

Dimanche 19 octobre, c'est la seconde porte ouverte au Lac Générale du fly Country Club à Vers-en-Drouais. Cela fait une très bonne occasion de mettre en pratique nos connaissances dans un grand milieu comme celui-ci. C'est un étang de 11ha, dégagé en bordure pour faciliter les lancers, et avec une île au milieu.

Arrivés à 9h00, et guidés par Patrice et Jean-Paul, nos deux habitués des réservoirs, nous attaquons rapidement les hostilités, après avoir acquittés de notre carte No-Kill.
9h15, nous commençons devant le parking, avant un petit vent de face (plutôt favorable). Dans ces conditions, une soie WF est indispensable pour permettre de lancer à une bonne distance, double traction oblige.

Je commence, comme d'habitude, avec un streamer noir, Fred à l'olive. Les touches ne se font pas attendre, et à peine 5 minutes après avoir débuté, je me prend une touche très violente, sans que le poisson ne se pique. Au même instant, Fred décroche un poisson. Je relance, et c'est la touche directe après avoir commencé à stripper. Premier poisson, gros coups de tête, çà ne rigole pas, c'est joli! Après une bataille tout en puissance de plusieurs minutes, j'épuise ma première truite arc-en-ciel.

100_9592

Pour un premier poisson, çà motive, 53cm de muscles! Au même instant Fred décroche une seconde truite, dommage pour la photo de groupe.

100_9594 Photo, puis remise à l'eau..... 100_9596

A côté de nous, çà épuise de partout, nous pêchons dans une hanse, les poissons y sont regroupés en très grand nombre. Fred n'arrête pas d'avoir des touches. Son streamer est bien fourni, contrairement au mien, ce qui lui procure plus de touches que moi, mais aussi beaucoup plus de décrochés!

Il enchaîne tout de même 2 poissons de 45cm, tandis que je sors à nouveau une très belle truite de 51cm. J'en fais ensuite une troisième, plus petite, d'une bonne quarantaine de centimètres.

100_9598

A cet instant, je peux choisir de rester à prendre du poisson assurément, mais je préfère découvrir ce plan d'eau, plutôt attirant. Je fais donc le tour, tout en prospectant, le résultat ne sera pas génial. Au moins 1h30 sans touches. Je rejoins Patrice et Jean-Paul, déjà près du bout de l'étang. Chez eux non plus, ce n'est pas la folie! Difficile dans cette partie là de trouver les poissons.

J'arrive près d'une pointe, un ou deux poissons se prennent par ci et là! Je vois quelques sauts, c'est dur, mais il faut y croire. Touche! raté! Pas de poissons, mais la confiance reviens. Je persévère, et voici enfin une truite dans l'épuisette. J'allonge un peu ma soie, pêche en arc de cercle mon secteur. Je ramène près du fond, une lourdeur, poisson! Cette fois-ci, c'est du joli, hélas, je ne la vois même pas qu'elle se décroche, un mauvais goût de trop peu celle-là!!!
J'insiste encore et fini par sortir un plus beau poisson d'environ 45cm.

Pendant tout ce temps, notre ami Fred est rester dans le trou du début éduquer "quelques" poissons, une petite vingtaine pour se mettre en jambe!!

Après la pause repas bien méritée, nous reprenons les hostilités. Nous rattaquons devant, je décroche rapidement, ce que je pense être une très belle truite! Dommage. C'est bizarrement bien plus calme! L'après-midi fût très calme niveau prises pour le groupe. Je prend difficilement 3 truites portions.

De leurs côtés, Patrice et Jean-Paul prennent deux trois poissons avec une belle de plus de 50cm pour Patrice. Je ne le savais pas mais mon salut allait arriver avec la baisse de luminosité.
Mon train de mouches était composé d'une Black-zulu en tête, un stream rose pâle en intermédiaire, jouant le rôle principal de teaser, et ma pointe est un stream blanc brillant. J'ai pris tout mes poissons sur la pointe blanche et une sur la Black-zulu. Jusque là, la "barbie" n'avait encore rien rapporté.
C'est en effet, dans ma dernière demi-heure, que cette mouche me rapporta 7 poissons, à intervalle d'un tous les 3-4 lancers en moyenne.
Malheureusement, Guillaume ne pu que constater les dégâts avec sa soie flottante plutôt inadaptée!!
La fin fût simple, ma dernière truite garda la mouche lorsque j'ai bidouillé pour la décrocher.

Le bilan semble montrer que les couleurs, en plus de l'action, sont des facteurs très déclencheurs, et lorsque l'on trouve la couleur associée à l'action de pêche, la pêche est assurée.

Une journée, une fois de plus, très passionnante, avec un site très agréable, que demander de plus...Merci au photographe, les photos sont classes!

26 octobre 2008

Margon se réveille !

Il y avait deux brochets motivés de 50 et 55cm vendredi après-midi au plan d'eau de Margon. Un temps couvert, un légé vent, et.... moi. Malheureusement, ils ont tous les deux eu mal aux dents!

A l'abri d'une hanse près d'une haie, je lance mon leurre souple, celui-ci descend tranquillement au fond. Je surveille ma tresse, qui reste tendu le temps de la descente. Elle se détend, et dans le dixième de seconde, se retend légèrement, c'est la touche, je ferre, et voici mon premier brochet! Une touche que je les adore!!!

Le deuxième, m'a lui, fait une petite touche lorsque je ramenai près du fond, ferré, il s'est très vite manifesté par une chandelle, normal dans 50cm d'eau!!!

100_9591b
Une tite photo pour illustrer


16/02/2009
1 Poster un commentaire

Année 2008

23 octobre 2008

ECOLE DE PÊCHE

Le mercredi après-midi, c'est l'école de pêche! Depuis octobre, se sont 8 jeunes de 8 à 14 ans qui viennent découvrir les joies de la pêche et approfondir leurs techniques de pêche.

Le premier trimestre est consacré à la pêche des carnassiers, de la pêche aux leurres souples à la pêche aux vifs, en passant par le mort-manié, tout y est abordé.

Lors de notre séance de mercredi, démonstration du professeur devant les yeux émerveillés des élèves!

100_9585b                           100_9588b

Enfin un joli brochet de Margon, 60 cm (mon record pour ce plan d'eau!).

20 octobre 2008

"Les ombres de l'Huisne"

Fort d'une quinzaine de membres, notre section mouche nogentaise s'envole!
Nous avons pu, en un an d'existence, apprendre à se connaître, proposer un cheminement, réaliser des sorties, mais surtout réussir à analyser ce que nous avions mis en place. Ainsi, après une réunion de rentrée très passionnée à ce sujet, en posant les aspects négatifs et positifs de l'année passée, il semblerait que tout le monde soit motivé à y donner du sien et à vouloir continuer à apprendre et se perfectionner.
Nous nous sommes ainsi mobilisés pour se trouver un nom de club, ainsi qu'un logo de club (probablement à améliorer) ; "Les Ombres de l'Huisne"

Logo_Section_Mouche

Notre premier thème abordé de la nouvelle saison, fût consacré à l'ombre commun. Ainsi, biologie, écologie, régime alimentaire, reproduction, comportement, milieu de vie... furent abordés en préalable de ses techniques de pêche, et plus particulièrement de celles de saison. Nous avons ensuite bénéficié d'une arrière saison remarquable, ce qui a permis aux insectes aquatiques d'effectuer, dans de bonnes conditions, leur cycle de vie. Conséquence, des éclosions en pagailles et bien évidement, une très forte activité de surface des Ombres.
Le pêcheur à la mouche fût comblé, et chacun du club ayant fait des sorties, a pu tenir au bout de sa ligne ce fameux poisson aux splendides colorations.
Les beaux spécimens furent aussi de sorties, après une saison plutôt chaotique (pour le moucheur), où ceux-ci ont retrouvé les conditions physicochimiques et mécaniques de la rivière pour leurs permettrent de s'alimenter sur les radiers (aussi prisés des moucheurs...).

ombre_commun

.....................................................................

RENCONTRE DES CLUBS MOUCHES D'EURE-ET-LOIR

Organisée gracieusement par la section mouche de l'AAPPMA La Gardonnette Chartraine, cette rencontre des clubs mouche du département s'est déroulée dimanche 19 octobre aux abords du plan d'eau de Damoy au Pont-Tranchefêtu.
Avec une présence remarquable de 10 membres des "Ombres de l'Huisne", la section nogentaise a su représentée ses couleurs.
Une quinzaine de membres de la section chartraine était là aussi, et la présence de quelques membres des clubs de Dreux et de Cloyes-sur-le-Loir ont également permis de se connaître; au total une trentaine de pêcheurs étaient présents.

Pour l'occasion, l'association de Chartres nous avait invitée une centaine de kg de truites. Dans une ambiance agréable, nous avons essayé de leurs faire prendre la mouche!!

Notre second thème fût donc orienté sur les techniques de pêche en réservoir.

Résumé :
Arrivée à 9h00! Bonjour, premiers contacts, retrouvailles, échanges, traitant de cannes, mouches, bdl, poissons, pour se mettre tranquillement dans l'ambiance.
Pendant ce temps, déjà les premiers chartrains tricotaient leurs streamers...
Disons vers 10h00, les premiers lancers des moucheurs de l'Huisne viennent claquer sur l'eau. Après la dissipation d'une jolie brume matinale, l'eau restait plate, sans vent, avec les premiers rayons de soleils qui perçaient.
On aurait pu se croire en pisciculture, un pêcheur tout les 5 mètres ; enfin le nombre de prises n'y était pas, puisque aucuns poissons n'avaient encore montré le bout de son nez.
Je décide alors d'aller à l'autre bout de l'étang, plus calme et plus profond. Des truites sont en activités et viennent gober en surface.
C'est Patrice qui touche le premier poisson, mais décroche en bordure. Toujours pas un au sec!!
Mon oeil filou avait repéré la couleur des stream à Patrice, je change donc mon blanc par un stream noir à paillettes. Le résultat ne se fait pas attendre, je sors rapidement "la" première truite.
Quelques temps plus tard, je ramène mon streamer près du bord, petite touche, poisson! et quelle surprise, c'est un brocheton d'une trentaine de centimètres!!(pas assez gros pour la photo). Pour moi, çà y est, la matinée poisson était terminée.

Les chartrains venait de rentrer en jeu, avec 2, 3 poissons. Mais la star du matin n'était autre qu'un nogentais, Jean-Paul, qui n'avait pas fait plus de 2m, mais a su trouver les poissons, leur niveau d'évolution, ainsi que la couleur adéquate.
Ce n'est pas compliqué, dès que je tournais la tête, il était pendu!!! La honte, c'est que je n'ai même pas pris de photos, pensant à une après-midi prometteuse, et n'étant pas à protée...
Difficile, les truites n'ont pourtant pas été très actives ce matin! Thomas réussi tout de même à sortir une arc avant midi.

100_9561

Place au repas, quelle organisation cette section chartraine!!! De l'apérot au café, tout était prévu avec un service de qualité!

100_9565

Les cannes se reposent, et les membres du club, heureux, passent à table...

Après cette pause bien méritée et instructive, reprise des négociations au bord de l'étang. Et le vent, tournera malheureusement pour Jean-Paul, au profit de Thomas.
En effet, à peine reparti, il sort un joli bec d'une cinquantaine de centimètres, beau coup de ligne!!

100_9566

Il me met ensuite 3 truites sous le nez, y a de quoi se poser des questions. Je crois comprendre, les poissons sous à peine sous la surface, je dois alors ramener plus vite avec mon bdl coulant! Quelques minutes plus tard, après avoir vu plusieurs refus à mes pieds, c'est la touche, enfin une arc!

100_9572

Je décide quand même de changer de soie pour pêcher sous la surface. Un stream blanc, je lance, fais une tirée, et d'un coup mon bdl se tend, je ferre, dans le vent, raté!!
Je relance, même opération, mon bdl se tend, je ferre, raté, le poisson est parti avec mon bas de ligne, heureusement que Jean-Paul n'était pas là!!! Mon noeuds, que je venait pourtant de refaire, s'est tout simplement dénoué..

Ah, on appel, c'est la "team Bouchard" qui se manifeste! Un poisson chacun, vient récompenser la persévérance d'une journée.

100_9574                   100_9575
Ils font la paire, comme on dit, un humour que j'aime beaucoup...

Je m'en retourne rejoindre Thomas, qui nous sort encore 3 truites sous les mirettes, sacré pêcheur aujourd'hui! Et puis d'un coup, plus une seule touche, également pour Thomas, ce qui peut nous rassurer.

On entendait un moulinet grincer, sans trop réagir, c'était Patrice, attelé à une mémère! Je m'approche, çà à l'air joli, et... décroché! quel dommage, enfin une truite digne de ce nom.
Patrice nous rappelle tout de même ce qu'est une truite quelques minutes plus tard.

100_9578

On essaie ensuite avec Laurent de peigner une zone en changeant de couleur et de grammage, difficile!!
Une grosse truite viens refuser mon stream à pieds, aaah! elles savent nous rendre acharnés!

Je change pour une vairon paonne, c'est de la triche me dit Laurent, tss tss, y a pas de miracle! Et pourtant, à peine dans l'eau, mon bdl se tend, et c'est poisson!! Serait-ce la clé de la réussite?? Bien sûr que non, ce fût ma dernière prise......

Voici Fred, on ne l'a pas beaucoup entendu ce jour, concentré à faire des essais avec ses stream et montages. Toujours motivé, il insiste un peu entre nous.
Après quelques minutes, le voilà pendu. Une minute de combat, puis la queue en surface, et la mouche ressort seule de l'eau!! C'était apparemment un beau poisson. Connaissant la chance de Fred, il en piquera une très grosse à la fin!
Et çà n'a pas manqué, le voilà une fois de plus attelé, de loin sa canne se plie en deux, et même scénario, le poisson se décroche au bout d'une minute! Un poisson avoisinant les 60 d'après Fred, vraiment dommage!

Que retenir de cette journée, qu'au delà de la pêche, on pu rencontrer d'autres personnes et clubs, dont les échanges permettent à chacun d'avancer.
Une journée vraiment agréable, avec le temps avec nous.

Encore merci à la section mouche de Chartres pour son accueil, et en espérant pouvoir organiser nous aussi ce type de rencontre l'an prochain..........><((((°>..........

04 octobre 2008

L'automne, çà cartonne!

Depuis le temps qu'on en parlait de notre sortie pêche, et bien la voici. Nous nous rendons dans un étang où la population de carnassiers est assez forte.

100_9526

Premier constat, l'eau est transparente, çà se jouera sûrement sur des leurres blancs... Je commence avec un crank. Au premier lancer, je vois un reflet se retourner près du leurre, intéressant!! Quelques lancers suffisent pour me faire renoncer à ce type de leurre, car à chaque retour, c'est une salade d'élodée que je rapporte!
De son côté Pierre mets une jolie petite cuiller n°1 tandem à perche...Elle ne fera qu'un lancer! En effet, dés son premier tir, sa canne plie en deux et le voilà pendu avec un brochet d'une cinquantaine de centimètres. L'espoir fait vivre c'est se que l'on dit, le brochet rigola un instant en repartant tranquillement après avoir cisaillé le 20/100e de Pierre et garda la jolie cuiller!!!

Je change de leurre et attaque avec un spinner blanc entre les branches. Pierre n'y croit pas trop à ce machin là. Je dis ba je vais essayer. Un lancer le long des branches, deux tours de manivelles, touche, pendu! Et bien qu'en dis tu du spinner??

100_9502 Petit bec de 45cm.

Pierre prend sa grande canne avec moulinet de tresse. "Le brochet, çà coupe la tresse? Ben tu sais je ne prend pas le risque, ya pas d'acier dedans, je mets toujours un avançon en acier ou en nylon 60/100e" Pierre reste joueur et garde sa tresse. Il met une jolie imitation de truite arc en ciel LS articulée. Elle me plaît ton imitation! A peine dix minutes, et voici un brochet. 51cm pour être précis, il l'a aimée la truite!

100_9506                100_9507

Même pas 5 minutes plus tard, j'en pique un nouveau de la même taille que le premier, et toujours au spinner blanc!
100_9510

Je le remets à l'eau, pose mon spinner sous la canne pour le démêler, et une perche vient me le taper au même moment dans les bottes, sans se piquer. Quelques mètres plus loin on en décroche tous les deux un d'une cinquantaine de centimètres.
Les poissons ont l'air d'être "au taquet", voyons ce que cela donne avec un lipless. Je balance mon lipless et commence à peigner la zone. Montrant à Pierre l'action du leurre en faisant des grandes tirées, et en ramenant très vite, c'est à ce moment que mon leurre se bloque et que la canne plie.
C'est encore un brochet qui vient de craquer!

100_9511b

Un petit peu plus gros que les précédents, 48cm, mais surtout, une robe magnifique!!

A son tour, Pierre teste le v-joint qui rapporte aussitôt une perche, qui n'a pas froid aux yeux!
                                                          100_9514

Un peu plus tard, toujours avec mon spinner, entre les branches, touche, encore un brochet. Je stationne à 45cm avec les pétiots. Deux lancer plus tard, je change un peu en sortant une première perche, qui elle aussi n'a pas peur de s'attaquer à une grosse bouchée.

100_9516               100_9517

Je rejoints Pierre qui remet au même moment une belle perche de 30cm. Je lance loin mon spinner direction pleine eau au poste suivant, le laisse descendre doucement au fond, et prend contact. Je commence à ramener doucement, un gros toc m'arrète net, un ferrage appuyé y répond instantanément. C'est un poisson correct, qui combat en donnant de gros coups de tête. Je m'attends à un bec, et quelle surprise de voir arriver une bien grosse perche.
Elle aussi a succombée au charme de mon spinner!

100_9523
Un bon 35cm pour cette belle zébrée.

Encore un petit bec de 45cm et un doublé de perchettes par la suite. Je n'avais encore jamais pris autant de poissons au spinner!!

Mais il arrive parfois de vouloir être trop précis sur un super spot, et même en déposant le leurre au centimètre près en casting, les branches immergées ne font pas de cadeaux...
100_9525 Un leurre c'est un leurre! No coment!

Une longue demi-heure passa ensuite sans toucher le moindre poisson, sauf un becou venu taper mon trailer derrière mon spinner, mais sans se piquer.
Petite pause le temps de refaire un noeud, pendant ce temps Pierre rattrape la situation avec un petit bec de 45cm. A 20m de mon premier et présentant la même petite blessure, et après vérification sur les photos, c'est bel et bien le même brochet qui a remordu!! Comme quoi, çà ne les stress pas tant que çà!!

100_9529                          100_9530

J'avais emmené mon float tube. Je préfère rester à pied, Pierre le prend et l'essaye. On est bien là dessus! J'en connaît un qui sait quoi demander à Noël...

100_9532

L'essai est concluant, à peine 10 minutes et déjà un brochet! Il faut que je me reprenne! Je change totalement de leurre et opte pour un tormentor bien gros et lourd.
Premier lancé, je sors une perche! C'est bon signe. Je fais des longs lancers et pêche en pleine eau plutôt au fond. Au bout de 5 minutes, belle touche à 30m. Je ferre, ah çà se défend déjà mieux! Eh là attention, je bats le record de la journée! 53cm.
5 minutes plus tard, je rate probablement le premier brochet à Pierre d'une cinquantaine de centimètres. Le brochet s'est décroché en accrochant le leurre dans une branche à mes pieds! C'est un malin celui-là.

Entre temps je m'accroche au fond, et merci Pierre qui est en float tube!! D'ailleurs çà marche pas mal le float tube, Pierre sort une fois de plus un brochet, avec en plus un de mes poissons nageurs!

100_9534

Bon aller, c'est la fin, on se rapproche tranquillement de la voiture. Pierre traîne doucement son leurre. Je l'entends, brailler! Il vient d'en raté un, et pour cause, sa tresse est coupée nette au dessus du leurre; encore un leurre de moins!! dommage..

Je fais alors mes derniers lancers dans l'espoir d'une dernière touche. Chance ou technique? je pique un dernier brochet, encore au tormentor!!

100_9536

C'est ainsi que se termine cette superbe après-midi d'octobre.
Les poissons étaitent actifs et l'on a su trouver les leurres qu'ils fallaient. Malheureusement pas de gros poissons, que des petits, probablement des leurres encore trop petits, ou nous pêchions peut-être simplement pas aux bons endroits!
Enfin, le temps était agréable, et la pêche fût fructueuse. Une vingtaine de poissons à deux, c'est pas trop mal pour un étang inconnu!

Dans 150 ha, ya forcément du poisson!!!

We pêche en Bretagne, 2 fous de pêche se retrouvent pour une partie de pêche en float tube. Rendez-vous dans un étang de 150 ha, ridicule pour l'Ille et Vilaine, mais qui parait presque impossible en Eure-et-Loir, et encore moins accessible à la pêche!!!

101_0054                               101_0055

Bref, après un premier coup du soir à la carpe, où seulement les perchettes ont craquées sur des petits poppers, nous attaquons dés le début de matinée en float tube.

101_0057b

Technique power fishing, lipless, crank, spinner, pour le début rien n'y fait...

On essai alors la verticale en découvrant, pour moi, une magnifique surface de pêche!
Quel calme au milieu de l'étang! Mouette pygmée et balbuzard nous faisaient des démonstrations de pêche!! Les plombs commençaient à taper le fond, ah voici un poste avec des pierres. Je remonte mon leurre et au moment de le sortir de l'eau, une perche vient taper dessus! C'est maintenant Antoine qui me fait une démo en sortant deux jolies perches! Et moi toujours bredouille...

Pique-nique sur le float tube au milieu du plan d'eau, sympa!! On reprend la pêche en suivant la bordure. Une fois de plus je fais monter des perches, mais mon leurre n'est pas assez attractif, elles s'en retournent au fond!

Un moment plus tard, je regarde Antoine, il ferre, sa canne plie, et......çà lâche, sûrement un joli brochet, dommage!
On se déplacent ensuite pour aller pêche une bordure de encombrée avec des herbiers au fond.
J'attaque spinner blanc, Antoine Jig orange... cette fois ci c'est moi qui touche, un petit broc attaque mon spinner au sortir de l'eau. Bon la suite, c'est simple, il ne se pique pas!

Je continue à longer la bordure, touche, je ferre, çà y est pendu, enfin un poisson, pas gros mais c'est un joli brochet. Une soixantaine de cm.

DSCF1692

27 septembre 2008

OPEN STREET FISHING DE CHARTRES

UN RENDEZ-VOUS A NE PAS MANQUER!!!!

La dernière étape du circuit de l'AFCPL 2008 à lieu à Chartres : "L'affrontement Final"

Open_street_fishing_chartres_2008

Pour voir les détails de la compétition : //lagardonnettechartraine.fr/association/carnassiers.php

Il reste encore 3 places dans le tableau, dépêchez-vous!!
(Et n'oubliez pas de supporter votre n°8 préféré...)

24 septembre 2008

Dur dur la mouche!

         Petit coup du soir sur l'Huisne à la mouche. Pas de gobages mais des poissons actifs dans un courant, je mets un gammare en guise de nymphe. Quelques passages et le fil s'arrête brusquement, je ferre, et un beau poisson commence à combattre. Quelle déception en voyant le poisson, je croyais à une jolie truite, mais c'est en fait un bien gros chevaine!!!

101_0004

         Sortie sur la Touques :
Nous sommes allé plutôt sur sa partie avale de la Touques, aux alentours de Lisieux. Des secteurs de pêche magnifiques s'offraient à nous. D'entrée de jeu Fred décroche une fario. Un début prometteur, malheureusement, très peu de poissons étaient actifs. Je décroche une fario sur un gobage, et retire ma nymphe de la bouche d'un ombre, et ce fût tout pour moi la journée. Quand à Fred, il me pique mon ombre quelques mètres plus haut.
Un très beau poisson, je vois le plus gros ombre que je n'avais vu!! 46cm, et une dorsale splendide avec de magnifiques reflets turquoise.

101_0074

        Une photo rapide et remise à l'eau de ce joli poisson. En avançant dans la soirée, nous prospectons un autre secteur. De mon côté, j'opte pour le toc, je décroche une truitelle. Pas plus de réussite du côté de Fred, seulement, il me montre une superbe Truite de Mer, calée derrière un obstacle en attendant patiement la nuit.
Motivé, je décide de faire le coup du soir à la Truite de Mer. Un bon leurre fire tiger, et c'est parti. Je pêche dix minutes avant d'avoir ma première touche, en effet au moment où mon leurre arriva sous la surface, une belle Truite de Mer l'attaqua violement, mais malheureusement le rata, et ne revint plus.
J'ai ensuite eu une autre touche timide, et ce fût tout.....il y a des jours comme çà, où la réussite n'est pas avec soi.

Un petit coin de paradis

Voilà ce que l'on pourrai croire être le paradis de tout pêcheurs de carnassiers, des marais et paysages dignes de l'Amérique.... et surtout plein de poissons

101_0029     101_0016     101_0020 101_0034

Une rivière translucide ou le poisson roi est monsieur "Esox"!!!
Toute une journée en float tube à rêver au milieu de ces paysages, quel bonheur.

101_0079     101_0080

     Deux sorties sur ces rivières plus que magiques, et des brochets à ne plus les compter. Malheureusement, la chance n'était pas totalement avec moi puisque j'ai décroché ou raté au ferrage la plupart de mes beaux brochets, mais j'ai vécu tout de même quelques bons moments d'adrénaline avec des attaques de becs de + de 80cm au bout des palmes!
     Le plus impressionnant fût l'attaque d'un gros bec d'un bon mètre, à un mètre sous mon float tube dans une eau translucide. A cet instant, il faut se maîtriser et faire preuve de sans froid, animer son leurre d'une façon la plus attractive possible pour décider le poisson à attaquer...Le brochet aspira mon leurre, mais lors du ferrage, l'hameçon simple glissa entre ses dents...............No coment!

101_0077
Un de ces jolis brochets de plus de 70cm(même le temps d'en prendre en photos)

Je réussis tout de même à prendre quelques petits brochets entre 30 et 60cm, mais là n'était pas ma priorité!

101_0032

06 septembre 2008

Sortie pêche dans la Vire

Pour notre dernière sortie pêche de la formation BPJEPS, le rendez-vous était donné sur les bords de la Vire, près de la base de loisirs de Pont-Farcy.
Guidé par notre formateur mouche, Benjamin, animateur à la base de loisirs, nous avions prévu de remonter la Vire avec des canoës pour accéder à des spots de pêche plus intéressants que devant la base, où il n'y avait jamais eu de carnassiers de pris!

On arrive au bord de l'eau, et préparons les canoës. En attendant, on commence à pêcher au bord. Premier lancer au milieu de la rivière, je ramène quelques mètres, je sens mon leurre s'accrocher, je ferre, pendu!!! C'est un brochet maillé, Benjamin n'en revient pas, moi non plus.

Brochet_de_55cm

Au bout de 5 minutes, Antoine se fait suivre également par un brochet un peu plus gros!!
Je change de leurre, quelques lancers, et arrivé au bord, le brochet attaque mon leurre en surface au moment de le retirer. Il le rate. Je relance, et je sens rapidement une belle touche, il ne la pas raté ce coup là. C'est un joli petit brochet de 60cm.

Après une balade en canoë non fructueuse, nous sommes allé sur le parcours mouche près de St-Lô, où la pêche à toutes techniques fût récemment ouverte.
1h devant nous, il ne fallait pas traîner. Je prospecte quelques courants et nénuphars, rien. Je change de leurre et essai mon nouveau boogee bait. Arrivé au bord, je sens une touche, ferre dans le vent et vois un beau brochet repartir tranquillement après que j'aille retirer mon leurre!! Raté celui-là. Je change de leurre et prospecte la zone. Spinner, Leurre souple, jerk bait, tout y passe, mais mon brochet s'avère exigent.
Je relance en face et travaille mon jerk; je sens une lourdeur sur mon leurre, je ferre, pendu! Cette fois ci c'est un petit sandre de 45cm.

100_9972

Au même instant, Guillaume sauve la bredouille avec un joli brochet de 55cm, qu'il prend à 50m de moi. Pendant ce temps, Jean-Phi sauve la sienne avec un petit brochet d'une quarantaine de cm.
Ce fût notre dernière sortie pêche ensemble, qui s'avère être la plus productive depuis un an (en excluant la sortie hors concours chez Antoine).

31 août 2008

Quand çà marche, il faut y aller!!!!

Dimanche après-midi, entre deux révisions, j'ai rejoins Nico, déjà installé depuis 14h00. J'arrive à 16h30, et lance mes lignes. Quelques bouillettes en guise d'amorçage et c'est parti!
Les malheureux, parapluie et tapis de réception étaient les bienvenues, un bel orage et averse violente nous à rafraîchi légèrement la figure!! Ah les pauvres passants non prévoyants!!

100_9950

18h00, mon détecteur s'emballe, je ferre premier poisson piqué, c'est une belle carpe. Au bout d'une bonne quinzaine de minutes et après avoir essuyé de sérieux rush bien puissants, la miroir s'est laissée prendre. Une fois de plus un beau poisson, 12,5kg, une de mes belle jolies.

100_9955                                                100_9958_2   

Miroir_de_12_5kg

On était encore en train de prendre la photo, que l'autre moulinet derrière moi déroulait à son tour!! Vite remise à l'eau je prend l'autre contact. C'est un tout petit poisson! Environ 2,5kg, un tite photo et tout de suite à l'eau.

100_9969

Je relance alors mes deux cannes. 19h30, on pêchait au leurres à côté, lorsque mon détecteur s'emballa à nouveau. Le temps de courir, la bobine déroulait toujours très bruyament. Je prend contact, la canne résiste et plie à nouveau, et après pris quelques mètres de plus, se décroche!!!
C'était un très beau poisson que j'aurai vraiment voulu voir, et qui aurait surement été le plus beau de la soirée.
Nicolas n'aura toujours pas baptisé ses cannes, mais c'est pour bientôt!

..................................................

Une fois de plus à la pêche à la carpe. La chance me sourit toujours, mais seulement à moi!

Samedi après-midi, séance pêche à Margon de14h30 à 19h00. 3 départs, le premier vers 17h00. A peine parti, le fil s'est pris dans une branche au fond de l'eau. Le poisson toujours au bout continuait de prendre du fil.
Une seule solution pour ne pas le perdre, plonger. Et c'est ce que j'ai fais, nager jusqu'à 20m puis plonger à 2m pour décrocher mon fil.
Je reprend contact et combat le poisson. Un beau poisson m'attend.
Au bout de 15 minutes, voici une belle carpe miroir ; elle pèse 13,5 kg. Joli poisson!

100_9940

Je la remet à l'eau, et vais retendre mon autre ligne qui s'était détendu. Le détecteur sonne !! Ma troisième canne part dans la foulée. C'est un petit poisson, une autre miroir de ....4,5kg.

                  100_9942

Vite remise à l'eau, je relance ensuite mes deux cannes. 25 minutes plus tard, départ sur une canne venant d'être lancée. Je la laisse à Nico. Elle monte tout de suite en surface et combat différemment. J'hallucine, il me sort une commune de 6 kg, Bravo! (Cela me rappelle vaguement une soirée avec Stan....)

100_9944

Une belle commune de Margon, çà change des miroirs!

Posté par maitresox à 22:19 - Au fil des saisons - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2008

Çà vaut bien un petit article !!!

Pêche de la carpe à Margon

Un peu de matériel carpe, un peu de bouillettes, des postes intéressants dans un plan d'eau bien peuplé, une bonne dose de chance, quoi demander de plus ?

Je suis donc aller pêcher la carpe à Margon, pour l'instant trois sorties. Je m'estime heureux, car j'ai eu la chance d'avoir un départ à chaque fois. Premier poisson, un miroir de 13 kg, que demander de mieux pour une première sortie, mon nouveau record après ma 12kg de l'Huisne!!

13_kg_de_Margon

Deuxième sortie avec Rémi, un départ chacun, 2,2kg pour Rémi, sa première carpe à la bouillette, il ne peut que s'améliorer; et 7,2 kg pour moi, la moyenne est en baisse, tout de même un très beau poisson bien puissant.

100_9872                100_9870

100_9878

Troisième sortie, hier après midi, un combat plus que physique!!!
En effet, je lance mes trois lignes vers de 14h00... Après deux heures, j'en relance deux des trois. Rien!

J'en profite alors pour prendre 7,8 perchettes et un petit brochet de 38cm pour passer le temps!!
A 18h20, toujours rien, je plie l'épuisette (pour une fois que je l'avais!!!). Je m'approche de mes cannes, laquelle relevée en premier??
La réponse fût très rapide, à ce moment même je vois l'écureuil de ma canne du milieu descendre (celle que je n'avais pas relancée), puis remonter, le détecteur et la bobine s'emballent!!

Un long combat débute à 100m. Elle part à droite, à gauche, me prend 10m, 20m c'est probablement un beau poisson...
Toujours pas vu le poisson au bout de 15 minutes, çà doit passer les 10kg!
Impossible de ramener le poisson, la canne plie à la limite de la rupture. Je pense à une commune, elle est très puissante.
J'aperçois enfin une grosse masse arriver. C'est loin d'être fini, pendant plus de 10 minutes elle est restée à 15m de moi sans pouvoir faire quoi que se soit!! Il est presque 19h00, après 35 minutes de combat, je réussi, non sans difficultés, seul dans l'eau, à la mettre dans l'épuisette!! Une poignée d'admirateur avait en même temps que moi retenus leur souffle!!

Ah c'est physique de ramener une grosse carpe! 15,6kg mon nouveau record, une magnifique carpe miroir.

100_9909                     100_9913

Un beau record qui me sera dur à battre!

100_9916

A bientôt...peut-être....


16/02/2009
0 Poster un commentaire

Année 2008

17 août 2008

Après-midi frénésie chez les poissons!!!

15h00, nous arrivons Cédric et moi au bord du plan d'eau de Margon pour taquiner les carnassiers aux leurres. Je venais la veille de prendre quelques perches, petits brochets et décrocher un très beau poisson(surement une grosse perche), nous avions espoir de prendre du poisson.

Je monte ma canne, pendant que Cédric fait ces premiers lancers. A peine 2 minutes et déjà un poisson : il prend son premier brochet à la cuiller, 31cm, photo du trophé et à l'eau.Joli_brochet__

Cà y est, je suis opérationnel, je mets mon leurre fétiche, fais trois lancers et direct mon premier poisson, une jolie perche de 25cm, aussitôt remise à l'eau.
Je continus, moins de dix lancers et voici maintenant un brochet de 36cm. çà commence bien!!!

Cédric change de leurre et choisit le spinner(très bon choix), à peine cinq minute plus tard, il ramène son deuxième brochet, encore un monstre de 35cm.Brochet_de_35cm

Nous nous sommes ensuite promené pendant un long moment sans ressentir une seule touche.
J'avais changé de leurre et opté pour une couleur plutôt fire tager. Arriver à l'autre bout de l'étang, je ramène et en arrivant au bord je vois quelques perches suivre comme des cinglées! Ah ah il y en à pas loin!

Je relance et perçois une touche, une perche d'une vingtaine de cm. Je refais deux lancers, à chaque coup j'en ramène une. 3 perches en une minute. Je me retourne, et Cédric me sort une fois de plus un brochet, de 35cm bien sûr!!! Toujours_35cm

Je relance, oula, c plus gros, là canne plie, çà résiste, je tiens un beau poisson! Arrivé au bord, c'est grosse perche qui se présente à nous. Une aussi grosse suit en même temps celle que je ramène!! 34cm, elle est vraiment bien grosse.

Belle_perche_de_Margon

Je tente aussitôt de prendre la deuxième qui se trouve dans les environs! Touche!!, je ferre, oh çà y est, elle est belle! Je ramène, et m'aperçois, que ce n'est pas une grosse perche, mais deux moyennes de 25cm, une sur chaque triple! Je n'avais encore jamais vu çà, à quel point les poissons peuvent être excités. Cédric constate les dégâts, désespéré!!!

Finalement on fini par un doublé, Cédric un brochet de.....toujours 35cm, et moi une perche de 25cm. Je suis persuadé que Cédric a pris deux fois le même brochet avec le même leurre!!! ils sont fous ces poissons!

Doubl__de_perche

On continu notre tour du plan d'eau. On arrive à un autre poste, premier lancer, je sens un toc près du bord, je ferre, et là un gros reflet blanc et rien du tout, raté!!! sûrement un brochet.

Deux postes plus loin, je fais quelques lancers, un arrêt net, cette fois ci c'est une petit brochet d'une trentaine de cm pour moi. Pas d'autres touches ensuite.

On arrive maintenant dans un poste plus dégagé, avec des herbiers au fond. On ramène alors beaucoup d'herbe! Je lance, ramène, et sens une belle touche, je ferre, et quelle tristesse, je ramène mon bout de tresse sans mon leurre, mon noeud de raccord bas de ligne en nylon a cédé :(

La plus "drôle" arrive ensuite, lorsque je vis ma perche sauter devant moi avec mon leurre au coin de sa gueule pour s'en défaire! Le sourire amer, j'ai plié ma canne par la suite.

Bilan, ce fût une bonne après midi de pêche, les poissons étaient actifs, on a su les faire craquer, mais seulement un beau poisson dans le lot!

28 juillet 2008

Préférez le vif près des herbiers!

Dimanche 27 juillet, beau début de journée, soleil, on décide Nicolas et moi d'aller au vif pêcher le brochet dans l'Huisne.

8h45, les cannes se tendent, et Nico lance sa troisième ligne, lorsqu'une première attaque lui gobe son rotengle. Attente..., ferrage, et très bizarrement rien, le poisson revient à moitié déchiqueté!! Persuadé d'avoir vu un brochet l'attaquer Nico relance au même endroit une autre canne avec un beau vif frétillant.

5 lignes au vifs sont tendues et pas de nouvelles de notre rôdeur!!!
Je décide alors de prendre un lancer et d'aller sur un poste 100m plus haut, où j'y ai vu un brochet à l'ouverture. J'accroche un vif, et le lance sans plomb ni flotteur. Deux, trois lancers et rien. Je me déplace sur le poste, relance, et là, j'aperçois une masse verte s'approcher de mon rotengle, puis le blanc d'une gueule grande ouverte sur mon rotengle!! C'est bien lui, toujours en poste! Je ferre, et commence le combat.

100_9683

C'est un beau brochet, bien puissant! la canne plie et le moulinet se fais entendre! Il me fait tout de même quelques beaux rushs et tirées violentes.

100_9686  100_9687  100_9690  100_9693
Je l'attrape et le mesure, 75cm un brochet moyen pour l'Huisne.

Après cette jolie prise nous retournons voir nos cannes, juste à côté. La ligne de Nico semble avoir bougé, et le fil se met à se tendre. C'est un nouveau départ de brochet. Je retire tout de suite une autre canne pouvant gêner au combat, et Nico ferre dans le même temps.

La canne plie furieusement, le frein commence à crier et là, un gros remoud en surface nous renseigne du client. C'est un gros brochet, bien plus gros que le mien!!
             100_9700 Nico en plein combat!

Le voilà qui viens vers nous, je l'aperçois, il prend de la vitesse et fais une chandelle toute en puissance et repart comme une torpille en prenant une branche au passage, la puissance du brochet est telle que le montage ne résiste pas et le noeud en 40/100è explose. C'est pas possible!!! Nico viens de rater un brochet record! Pour en avoir déjà vu des semblables, je m'avance en disant qu'il mesure près d'1 mètre de long.

Déçus de ne pas l'avoir sorti, ni avoir de photos de lui, nous ne pouvons que lui donner rendez-vous à très bientôt, en espérant voir un nouveau record pour Nicolas.

Deux brochets piqués, c'est une bonne matinée de pêche, nous rappelant vaguement notre ouverture 2004 avec deux brochets de 70cm pour Nico et 1m00 pour moi...

Des truites sauvages, bien sur qu'il y en a.

Sans prendre en compte la partie génétique, qui je pense limiterai sérieusement le nombre de truites réellement sauvage en France, je qualifie une truite de sauvage, dés lors qu'elle naît dans la rivière. Les truitelles juvéniles de 5-6cm qui sont déversées comme alevinages peuvent également en faire partie pour la simple et bonne raison que l'on ne peut en faire la différence.

En plus de l'Huisne, où l'on trouve bien évidemment de la truite sauvage (et même de très grosses!!!) la Berthe, la Clôche et la Rônne abritent aussi de belles truites sauvages. Seulement ce sont des poissons difficiles et malins, que l'on ne prend qu'en pêchant discrètement.

Comment reconnait-on une truite sauvage???

100_8053

-tout d'abord à sa morphologie, à l'inverse des truites venant de piscicultures, celle-ci possède des nageoires intactes et parfaitement ovales.
-en plus de cela, on peut apercevoir sur la nageoire caudale, deux liserés rouge bien visibles.
-enfin, une observation que je vérifie a chaque fois, lors du combat, une truite sauvage sonde vers le fond de la rivière, et est beaucoup plus puissante qu'une truite de pisciculture, qui elle se débat en montant très rapidement en surface...

Je suis donc aller pêcher la Rônne, et est réussi à en prendre 3 superbes de 30-36 et 37cm. Toutes remises à l'eau bien sur!100_9556

Alors si vous aussi vous souhaitez comme moi continuer à en prendre dans nos rivières, préservez les et remettez-les à l'eau.

Ces truites sont les meilleurs géniteurs, et ce sont elles qui assurent le maintien de cette espèce.

08 juin 2008

Un bien beau poisson

100_9468Une jolie perche, à nouveau record prise dans le plan d'eau de Margon bordant l'Huisne. Et oui il y a aussi de beaux poissons dans l'étang.
Accusant 42,5 cm pour un bon kg, cette belle zébrée s'est faite piègée par un poisson nageur 9cm.

100_9469

11 mai 2008

Ouverture 2008, çà commence bien !

Samedi 10 mai, ouverture du brochet, c'est le rendez-vous des pêcheurs de carnassiers. Depuis plus de trois mois, période durant laquelle les brochets se reproduisent, chacun est au fer pour préparer ce Week-end.

Première matinée, je pars comme chaque année sur l'Huisne armé d'un gros gardon en mort manié, technique incontournable pour voir du poisson.

Et ce fût le cas pour ma première sortie; je m'arrête près d'un courant et jette dans le remoud l'accompagnant. Arrivé près du bord, je vois tout d'abord une jolie grosse perche accoster mon gardon, sans pouvoir l'attaquer, mais ensuite ce fût bel et bien un brochet que je vis suivre mon gardon!!
Pas très vivant à son goût il suivit pourtant mon gardon de très près mais passa son chemin pour ne plus revenir!!

De retour l'après midi, je pris la perche au vif, 34cm tout de même, mais pas la moindre ombre de mon brochet.

Dimanche matin, une fois de plus en poste, je réessayai au même endroit mais toujours rien, c'était bel et bien raté!

Je m'en allai alors sur d'autres endroits abritant des brochets. Je pêchais alors à la cuillers, toujours très discrètement, lorsque j'aperçu une grosse masse en bordure. A coup sur c'est un brochet!
Je n'ose alors le tenter à la cuiller, de peur que le stress me fasse raté mon ferrage! Je couru alors chercher un vif et modifier mon montage, une valeur sûre!

De retour, plus de poisson, où était-il passé? Je lançai alors mon vif en pêchant d'une façon tirette sur toute la zone intéressante! Son temps de vie était compté, et malheureusement pour lui, le brochet est un prédateur de haut niveau, qui, lorsqu'on est discret, ne laisse pas grand chose lui échapper.

Je vis alors la masse se déplacer à toute allure et engloutir mon gardon, le brochet festoya!

Un ferrage appuyé assure le coup, et tout de suite des rushs puissants! Une chandelle, de beau rush, un combat court mais intense, c'est à ce moment là que l'on fait confiance à son matériel.

100_9342

Brochet_de_79_cm

Mon premier brochet de l'année, 79 cm et 3 kg. Une robe magnifique, c'est un brochet de l'Huisne comme je les aiment....

28 avril 2008

Qu'est-ce que je ferai sans l'Huisne ???

Une fois de plus au bord de l'eau, je me retrouve auprès de l'Huisne.
Désireux de découvrir la rivière et mes techniques, Valentin m'accompagne pour la soirée! Et quelle ne fût pas sa surprise de piquer et de voir autant de poissons. Des carpes, barbeaux, rotengles et bien sur des perches dignes de ce nom, en quantité sous nos yeux...C'est le paradis me diriez vous, eh bien non, l'Huisne tout simplement!!!

S'empressant de lancer nos montages, ce sont vite plusieurs perches qui arrivent. J'en sors deux dont la plus grosse monte à 30 cm. Valentin n'en revient pas, de gros poissons!! Mais attend, lui dis-je, ce n'est rien... Quelques minutes à peine, Valentin en tiens une belle, elle se bloque dans une branche, zut plus de réactions dans la ligne.. Toujours bloquée, j'en aperçois une autre se balader. Vas-y prend mon autre canne à coup! Il là jette, ni une ni deux je vois la perche se décaler, et un deuxième débute. De gros coups de tête et de bonnes sensations pour Valou, mais malheureusement la ligne ne résista pas plus longtemps sur cette perche de facilement plus 35 cm!!!

A ce moment même, car je tenais son lancer, je ressentis une légère tension, sa première perche était toujours au bout, je lui redonne et le combat repris. Je l'attrape, ouf!! Et de une! Une superbe perche dépassant les 36 cm. Heureux de sa première grosse perche record, je clic le temps d'une photo et puis remise à l'eau.

100_9173

Nous continuons à pêcher, je lance une fois de plus, prend contact et me trouve direct en tension, je ferre dans le doute, et là, la canne plie sérieusement!! Le poisson prend du fil. J'aperçois alors une perche Enorme, et dont la taille dépasse toutes celles que j'ai pu imaginer!!!

Un beau combat, où j'ai pu apercevoir d'autres très belle perches suivre mon poisson, mais celle-ci était monstrueuse! Je réussi à l'attraper, elle pèse plus d'1,5 kg assurément!! Je la mesure, elle accuse 42 cm, un nouveau record pour moi aussi!

100_9183                                     100_9185

Autant émerveillé que Valentin, qui me prend en photos, je l'admire et très vite je là remets à l'eau!!! Je n'en reviens toujours pas de ces poissons exceptionnels. N'allez pas me dire qu'il n'y a plus de poissons dans l'Huisne, comme certains en caressent l'hypothèse, cela risquerait de me vexer!!!

Valentin finit ensuite par une petiote de 29 cm. Et oui pétiote maintenant!

L'Huisne est vraiment une rivière magique dont la productivité dépasse ce que l'on peut penser. En repensant aussi à mes gros becs, je n'ose imaginer la taille que pourrait atteindre certaines truites ou autres barbeaux........><((((°>......@+

27 avril 2008

Carpe en rivière, mais pourquoi pas...

Rivière clair, temps assez beau, c'est en me baladant au bord de l'Huisne, en pêchant les perches à vue, que je vis soudainement un véritable sous-marin passer sous mon hameçon!

Une grosse carpe, voilà ce que c'était. Cinq minutes plus tard s'en était 3 autres aussi grosses qui vinrent me passer un bonjour.

De si gros poissons, avec mon fil en 15/100e, c'était impossible, et aussi bien pour ma canne légère!! Et en plus fallait-il les faire mordre ces bêtes là.
C'en était trop de provocations, je décidais alors de m'y attaquer pour de vrai!

Malheureusement, le lendemain, une grosse pluie rendit la rivière toute chocolat et de mauvaise humeur.
J'attendis donc quelques jours que la rivière redescende à sa hauteur d'eau habituelle.
Trois jours après, celle-ci me parut intéressante, je vins alors lancer une petite poignée de maïs en guise d'amorçage.
Le lendemain, la même chose, mais impossible de voir des poissons, l'eau restait encore teintée.

Enfin arriva le troisième jour, où j'entrepris de pêcher quelques heures en soirée.
Je m'installais tranquillement, deux cannes à carpes et une canne à coup. Une poignée de maïs en plus pour les cannes et comme on dis y a plus qu'à!!!

J'avais pris déjà quelques beaux gardons de 2-300g et je commençais à taquiner les perches au vers.
Une heure à peine venait de s'écouler lorsque j'entendis mon détecteur m'appeler à grande voix. Je me précipite alors vers ma canne, et vois mon fil descendre la rivière à toute allure! C'est bien un départ digne de ce nom. Je saisis la canne prend contact, et là un énorme remoud entraîne un fois de plus ma ligne vers l'aval. Le moulinet hurlait, la canne pliait, c'était bel et bien une grosse mémère!!

Presque un quart d'heure s'était écoulé lorsque je vis arriver le poisson. Une carpe miroir ENORME (vu par un non pêcheur de carpe régulier!). Tous seul, et au risque de la perdre, je sortis alors difficilement cette carpe. Plus de 80cm, un ventre énorme, cette carpe accuse très facilement ses 11,5 kg au peson. Mon record de carpe est battu, et qui plus est, en rivière!!!

11_5_kg_de_l_Huisne

Photo, remise à l'eau et à bientôt...

............................................................................

Le beau temps arriva le lendemain, et le soir suivant, qu'une seule envie, aller prendre l'air au bord de l'eau.
Je choisis donc de retourner à cet endroit tout en pêchant les perches à côté.

Les deux cannes de tendues, je commençais alors à pêcher à côté. Deux perches me firent un bonjour, avant de les relâcher. Une bonne heure s'était déroulée et après avoir cassés plusieurs hameçons, je commençais à plier ma canne. Tout a coup, quelques "bip" sur ma canne au loin, puis plus rien! Je lève la tête, regarde ma canne, et je la vois alors donner des grands coups de scion! Je cours, la saisie, et je suis une fois de plus attelé à un bestiaux qui avait déjà pris de l'avance vers l'aval, en détendant la ligne.
Même combat mais encore plus hargneux, c'est encore un beau poisson au bout de la ligne. Une bonne dizaine de minutes plus tard, la voilà qui approche. Un peu plus petite que l'autre, c'est aussi une très belle miroir. 9 kg tout de même pour ce beau poisson.

9_kg_de_l_Huisne

Photo et remise à l'eau s'en est suivi. Ahhh l'Huisne, quelle rivière magique!!!

25 avril 2008

Des perches, des perches, toujours des perches!!!

Nous voici rendu fin avril, mois au cours duquel dame perche commence ses ébats amoureux. En effet toutes ses dames sont bien gonflées de leur future progéniture, et se trouvent de sortie.
D'une part elles se regroupent en banc pour rechercher des partenaires, ce qui est la seule occasion de l'année où l'on peut rencontrer plusieurs individus de très belle taille ensemble.

        100_9024                        

D'autre part, elles deviennent très gourmandes à cette saison, où leurs dépenses en énergie va être importante. Elles font donc une sorte de réserve. Enfin de toute façon même sans cela, la perche est un poisson très gourmand!!!

                    100_9021                                     

Parlons maintenant de sa pêche. Malheureusement, il n'y a rien de plus facile à cette époque! Je dis "malheureusement" car pour moi n'importe qui peut en pêcher. Jusque là rien de plus normal, le problème arrive ensuite, car beaucoup de ces poissons, qui sont très souvent de très belle taille, finissent au fond de la musette.

                                                       100_9133

Alors, certes, certains diront que c'est un carnassier qui pille nos eaux, d'autre diront qu'elle n'a rien à faire chez nous, tandis que d'autres ne se posent pas la question, tout au panier!!!

De mon avis, il faut de tout pour faire un parfait écosystème, et l'on ne peut penser que parce que c'est un carnassier, on peut se permettre de garder ces poissons durant leur cycle de reproduction, d'autant plus qu'un géniteur en moins réduira vos chances d'en pêcher les années suivantes.
Tout poisson (non introduit) tiens une place importante dans un écosystème aquatique.

                          100_9068

Par ces quelques lignes, je souhaite simplement transmettre un regard plus ouvert sur la gestion des populations piscicoles, la perche étant un exemple parmi tant d'autres (truites, ombres, brochet...) ce qui n'empêche personne de garder un poisson, seulement il est bon de faire attention aux différents cycles de reproduction des ces poissons.

Je tiens à préciser que toutes ces perches en photo, qui passaient allègrement les 35 cm, sont bien évidement encore dans la rivière.

21 février 2008

La mouche en toutes saisons

Lorsque l'hiver arrive, il devient difficile de pratiquer la pêche à la mouche. La pêche de la truite et de l'ombre étant fermée, il ne reste alors qu'une solution pour pratiquer cette technique.

La pêche en réservoir :
En effet, c'est à cette saison que l'on trouve tout l'intérêt d'un réservoir, petit plan d'eau en eau close réservé quasi exclusivement à la pêche à la mouche. A un détail près, ces endroits sont le plus souvent des propriétés privés, où leurs propriétaires louent leurs parcours à la journée. Cela va d'une dizaine d'euros à une cinquantaine d'euros la journée.

C'est donc l'occasion de découvrir des techniques différentes, de se perfectionner en lancer, ou bien de tester du matériel et des mouches, le tout sur des poissons que l'on ne rencontre pas forcément en milieu naturel (ou très rarement!).

Et çà peut donner çà Image1 un superbe bécard fario de 56cm.

Ou encore cette magnifique arc-en-ciel de 60cm Image2

Image6 ou cette arc monstrueuse de plus de 70cm!!!!

De bien beaux poissons à découvrir pendant la saison morte.

21 janvier 2008

Histoire de Brochets

Il était une fois un petit étang en pleine campagne, vivant paisiblement au gré des vents et des bourasques, et berçant une incroyable faune piscicole, piloté par l'ultime prédateur, "Esox lucius" en personne très bien représenté.

Mais voilà qu'un jour, deux médecins d'eau douce eurent échos de cette vie paradisiaque. Armé d'aiguilles à trois pattes raccordées à leurs morceaux de carbone, ces indomptables fous furieux commencèrent leur vaccination. Le vent venait de tourner, et un à un les habitants de ce milieu craquèrent, tout en laissant à leurs suppliciés leurs mensurations les plus précises.
C'est ainsi que tout les brochets, ou presque, ont été chatouillés par nos joujoux.

100_5669 Un des plus récalcitrant, ce magnifique bec de 90cm, record actuel du plan d'eau. Pris au poisson-nageur imitation brochet, c'est mon plus gros bec pris aux leurres artificiels. Tout naturellement remis à l'eau, ce malin, que nous vîmes une seule et unique fois, hante encore ces eaux, et qui sait, il à peut-être atteint le mètre depuis un ans...

De plus en plus malin, tous ces brochets sont de plus en plus difficiles à prendre. Le seul moyen d'espérer les convaincre est actuellement de miser sur l'agacement, mais cela fait souvent l'objet de ratés, ou plus simplement de leurs présenter les nouveautés, tel ce tout dernier brochet pris avec un leurre articulé....

100_8824


ARTICLES ET RECITS ANTERIEURS SUR

//maitresox28.canalblog.com/archives/p30-10.html


14/02/2009
0 Poster un commentaire