La Passion d'un Mordu

Quand y en a pu, y en a encore !

J'ai tendance à raisonner en année civile pour ma saison de pêche, y compris pour le carnassier. La fin 2014 fût donc bien calme en termes de prises. Je me suis contenté de quelques petites perchettes et d'un joli chevaine de l'Huisne en crue.

 

 

Ma première sortie 2015 fût Nantaise, dans une Loire bien chocolat que je découvrais... Je prends une seule touche, mais décroche le poisson entre deux eaux en le remontant, dommage, car c'était un sandre correct !

 

S'en est suivi quelques journées en Seine, toujours très difficile avec en général une unique touche par jour... Les conditions de cet fin d'hiver n'ont pas été favorables à la pêche du sandre.

 

Le second week-end fût plus productif, mais pas non plus exceptionnel.

 

Nous touchons une dizaine de poissons,

 

Mais toujours pas de monstres...


 

Et je m'offre mon combat annuel sur ma canne carot fétiche avec un glanus de seine!!!

Un bon quart d'heure de combat en plein courant pour finalement mettre au sec un poisson d'1,50m.


Merci Charly pour la gestion du moteur, seul, je n'y serais surement pas arrivé...

 

A l'approche de la fermeture, le changement de lune, le froid, ainsi que les gros coefficients de marée m'avaient laissé espérer à un we un peu plus gratifiant que le début d'année, mais hélas, l'espoir fait vivre, c'est bien ce qu'il se dit :)

 

En effet, le samedi passé en Seine s'est révélé être l'une des plus dures journées de l'Hiver, avec encore une fois une seule touche par jour pour Charly et moi-même, soit un sandre chacun, dur dur !

?

Dans tous les cas, cette belle journée sous le soleil nous aura fait du bien au moral :)


 

Pour le dimanche de fermeture, nous nous étions donné rendez-vous au lac de Poses avec quelques copains Roots bien mordus. Encore une fois, le soleil était de la partie.

Nous arrivons tranquillement en milieu de matinée, pour attaquer une journée qui me paraissait déjà longue à l'idée d'avoir une touche... je ne suis pas défaitiste, j'y crois toujours jusqu'au bout, mais par expérience, je n'ai jamais été très productif à Poses...

Le froid se dissipe enfin, et après quelques heures de pêche, c'est la pause réconfort avec un petit barbecue improvisé. C'est toujours un moment sympathique, où je retrouve des têtes que je ne vois pas souvent, et sous le soleil au pied d'un petit feu, c'est le top !

Nous reprenons la pêche, et après le petit brochet du matin de Charly, nous espérons un peu mieux l'après midi.

 

Je m'étais préparé à ne pêcher qu'aux leurres souples, il faudra attendre 15h30 pour que je trouve enfin un coloris de leurre? et une animation pour obtenir mon unique touche de la journée...

Mon plus gros de 2014 ne mesurait qu'à peine 60cm, ce bec de 70cm vient peut-être conjurer mon mauvais sort version brochet...

 

Voilà donc le petit bilan de cette pseudo fermeture de la pêche. Pseudo oui, car bien sûr je ne peux rester en place sans pêcher plus d'une semaine...

 

La première sortie post ouverture sera une matinée à pêcher sous la neige, pour finalement déclencher une seule touche d'un petit brochet d'à peine 40cm.

 

C'est enfin le we suivant que j'ai pu renouer avec une succession de prises...

Nous nous étions donnés rendez-vous avec Charly, pour une pêche en réservoir. C'était pour moi l'occasion de ressortir ma soie plongeante et mes streamers à truites.

Nous nous sommes donc rendus au réservoir des Petits Launay prêt de Dieppe, un site vraiment sympa aux premiers abords, il faut dire que le soleil était avec nous !

 

Mes bas de lignes sont prêts, je n'ai plus qu'à accrocher mes mouches. Charly est un peu en retard, je pars donc me préparer au bord de l'eau. J'avais envie de filmer un peu, j'installe donc ma caméra et commence l'accroche des mouches. A cet instant, je vois trois truites en vadrouille en bordure, j'abrège donc mon montage et n'installe que deux mouches sur mon bas de ligne.
Je fais deux faux-lancers pour noyer un peu mon streamer, et envoie la mouche... Ni une ni deux, le combat s'engage avec une belle fario. Charly arrive à temps pour la photo.


 

Après quelques lancers, c'est la petite sœur qui tombe sous le charme de ma barbie (la mouche).



 

S'en est suivi une longue période de solitude pour nous deux... Nous attaquons plusieurs truites arc-en-ciel en poste, mais leur éducation rendent nos mouches invisibles à leurs yeux...

La recherche active du coloris, du modèle ou de l'animation qui fera la différence s'engage. Chiro, noyée, pompons... le temps passe et rien n'y fait, les poissons ignorent nos mouches.

Jusqu'au moment où Charly engage un combat très éphémère... Puis c'est à mon tour de faire suivre un poisson bien énervé, la truite suit et réagit à mes violentes saccade, puis goute sans se piquer au ferrage.

Ce qui se passe ensuite est assez marrant, je vois la truite tourner en rond encore plus excitée en cherchant ma mouche, je lui redonne gentiment, elle se jette dessus, presque facile^^



 

Je change à nouveau de coloris pour un streamer pourpre, j'arrive à bien l'expédier, et anime tout de suite à la tombée, quelques truites suivent comme à l'habitude avant de se détourner, mais l'une d’entre-elles ne décroche pas et se retourne sur la mouche, je tends la soie, c'est pendu, yes, c'est un beau morceau en plus !

Et en effet, le combat dure un peu, c'est la big one du matin !



 Les touchent deviennent un peu plus régulières...



Malgré le peu de touches, on se paye tout de même un joli doublé d'arc-en-ciel ;)

 

Après ce pic d'activité, les touches devinrent bien plus rares... Nous choisissons donc de changer de secteur. J'insiste sur un nouveau poste, tandis que Charly se rend au bout de l'étang. J'entends rapidement un son un peu rageux, et comprends le scénario en voyant sa soie se détendre, une seconde casse sur un rush puissant d'un joli poisson...

J'arrive à la rescousse, effectivement il y a quelques truites en maraude... J'en aperçois une qui reste près des arbres, mon premier lancer fini dans une ronce... Je préfère casser pour ne pas trop m'approcher, et relance un petit streamer olive... Le temps de réparer, la truite à disparu ! Je relance près de la bordure, et c'est en fin d'animation que la truite sort déterminée de sa cachette et gobe mon streamer ! Le combat n'est pas violent, mais les couleurs de cette truites sont vraiment belles :).

 

Ma fichu carte mémoire faisant des siennes, je n'aurais que très peu d'images de mes captures, dommage car je comptais dessus pour mes dernières prises, n'ayant pas pris de photos...

Je me fais ainsi presque arracher la soie des mains par une petite arc surpuissante, puis je termine par enchainer, plusieurs poissons en trouvant la pêche au raz du fond dans la zone profonde, dommage que je n’eus pas tester cette technique plus tôt...

Ma dernière touche de la journée fût bien inhabituelle, alors que je changeais de poste, je dépose ma canne, soie lancée, puis prends une minute pour aller chercher mon trépied. En arrivant devant ma canne, vous imaginez la suite, la soie était arrivée au fond bien sûr, mais la mouche s'était faites prendre par un truite, et la canne bougeait toute seule, le combat très bizarre se finit par une décroche...

 

Je ne connaissais pas ce site, assez technique, mais vraiment sympa à pêcher. A charge de revanche pour les vidéos.

J'ai tout de même eu le minimum vitale pour mon petit montage vidéo que je vous laisse découvrir, bonne lecture !

 

 

@ bientôt !



20/02/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres