La Passion d'un Mordu

Rencontre bateau de Boulet, un équipe prometteuse !

Cela fait déjà pas mal d'années que nous passons de bonnes sessions ensemble, mais nous n'avions encore jamais eu l'occasion de faire équipe.

L'occasion de passer un we breton fût la bonne pour participer à la dernière date d'un circuit organisé par la Fédération de pêche 35 à l'étang du Boulet.

On se rejoins donc avec Charly chez Antoine pour préparer la journée du lendemain. La concurrence sera là car nos amis Antoine et Damien sont de fins pêcheurs du coin, c'est le moment pour tirer les dernière infos ;)

Enfin pour moi, à l'inverse de mon Charly bien remonté, j'étais surtout content de retrouver cette région et les gars, et connaissant un peu ce plan d'eau, je savais que la pêche ne serait pas évidente...

Nous attaquons à la nuit pour mettre à l'eau le bateau, puis nous nous dirigeons vers le briefing. Comme d'hab, la dernière équipe inscrite est la notre ;)

Le café croissant est au top, les explications au micro nikel, et les commissaires bien nombreux, la rencontre peut commencer !

Les 18 équipes partent vers le large, nous avançons alors dans le peloton.

 

Nous observons rapidement une éclosion de chironomes de folie! Les blancs se mettent à gober dans tous les sens, les chiro envahissent la surface. Une aubaine pour un carnassier, nous décidons donc de rester sur la bordure en question et de passer quelques leurres de prospection. Rien n'y fait, les blancs continuent de gober, sans un carnassier actif dessous.

Nous choisissons de changer de secteur et de revenir un peu plus tard sur la zone. Nous traversons alors le plan d'eau en mode verticale dans l'espoir de réveiller un éventuel sandre... Ce sera peine perdue.

 

Nous arrivons ensuite sur le secteur stratégique du plan d'eau, le goulet ! La zone fût productive il y a peu, mais ne l'est plus actuellement. Nous attaquons la bordure, et je passe au plomb palette pour essayer de trouver rapidement les perches.

Cela ne tarde pas, et j'attrape rapidement plusieurs perchettes non-maillées. On fait l'erreur à ce moment de vouloir insister et peigner le goulet, qui finalement, ne nous rapportera aucun autre poissons...

 

Un bateau voisin monte un brochet non maillé, c'est l'heure de manger d'après Charly. On a perdu assez de temps, nous retournons alors sur notre zone du matin. Arrivés sur place, les blancs se sont décalés de la bordure et se déplacent petit à petit vers les profondeurs, c'est là que nous avons une carte à jouer. L'équipe de Sam, alors sur la même zone, enchaine deux jolies perches maillées.

C'est finalement mon petit crappie thumper ? qui fera la différence, alors que je reprends contact après une pause, et çà y est, le compteur de prises maillées est ouvert !

 

 

Nous avons cerné la zone, il ne reste plus qu'à réussir à ne pas trop dériver... J'ai rapidement une seconde touche, mais là c'est plus costaud. Au risque de faire râler mon coéquipier, je préfère la jouer en douceur en travaillant le poisson au frein sans le brider, car le 20/100è n'aime pas trop les dents. Et effectivement, c'est un joli bec maillé qui rentre dans l'épuisette !

 

 

Mon Charly décroche un poisson maillé, mais pas le temps d'insister, il est maintenant l'heure de manger, et oui, toutes les bonnes choses ont une "faim"...

Chacun raconte sa pêche, les uns ont déjà le quota perche (Dam et Antoine notamment), d'autres ont apparemment un brochet maillé et des perches, bref malgré la difficulté de la pêche, pas mal d'équipes ont réussi à toucher un peu de poissons, c'est cool !

Le petit apéro est réconfortant, mais ce n'est rien à côté du tajine de poulet qui nous attendait :), et que dire de la pâtisserie, un vrai régal... Vous l'avez compris, il a fallu nous pousser au fesses pour repartir pêcher !

 

Pour nous, la stratégie est toute définie, nous restons pas loin de la mise à l'eau, sur la zone de captures du matin. Les blancs sont là en grande quantité, les carnassiers sont forcément autour, nous ne nous déconcentrons pas ;)

Et en effet, on se retrouve, à notre grand étonnement, seuls sur notre zone, tous les bateaux choisissent de traverser l'étang, on a peut-être raté une info... mais nous gardons notre cap !

Je prends un perchette dans les premiers lancers, puis j'opte pour une lame vibrante?. Je suis pendu au premier lancer, c'est une perche de 30cm qui monte au bateau, cool !

 

Je remets mon crappie et prends une troisième perche qui "maille" tout juste. Bon maintenant je compte sur mon binôme pour rattraper le retard ;).

On accroche des brochets non maillés, dès fois en doublé...

 

Nous sommes sur la zone, les chasses de brochets en surface nous le confirment, mais les perches maillées nous boudent un peu, jusqu'à cette touche de Charly...

 

Nous croisons nos collègues Bretons, qui sont toujours à la recherche d'un brochet maillé, et nous indique un spot à perches maillées... On a trouvé le pattern avec ce mini leurre souple, on s'y rend donc pour peigner la zone. Au premier lancer, je vois Charly ferrer et sa canne plier en deux... heu là les gars, ce n'est pas une perche maillée çà ! Tout doux Charly, tu n'as pas le droit à la décroche là !!

 

epuisette_boulet.jpg

Il est dans l'épuisette, et oui, là on s'est vraiment pris au jeu de la compét, et sentons que ce second brochet maillé va nous donner quelques points !!

 

Bien joué binôme !

 

Tout est dans le mental, et un peu les leurres bien sur ;). La fin de la journée approche, et nous sommes toujours à 4 perches, il nous en faut absolument une 5ème. Le temps passe, mais ce ne sont que des perches non-maillées qui arrivent.

Il nous reste maintenant qu'un petit quart d'heure, puis 10 minutes... Je viens de prendre plusieurs perchettes sur une onduspoon?, les poissons sont là,il faut du cran pour se le dire. Nous décidons pour les minutes restantes, de ne pas changer de leurre, ni de poste, et de travailler nos derniers lancers!

C'est alors que je prends une ultime touche, je ferre, et là j'annonce, "c'est maillé!". J'ai la pression, car il me semble que le poisson n'est pas énorme, il faut l'assurer, et l'épuisette joue son rôle à merveille, yes!!!! 20,4cm, c'est maillé!!!

Finalement, il nous restait un quart d'heure de plus, peu importe, nous avons notre perche, et allons la faire valider.

Il est l'heure, les bateaux remontent tranquillement, les copains se retrouvent autour d'un verre, c'est souvent l'un des meilleurs moment de la journée :)
 

Les résultats sont annoncés, et lorsque l'équipe n°18 est citée pour la première place, wahou, que dire, si ce n'est un grand merci à mon binôme pour m'avoir suivi dans cette histoire de pêche et mes potes bretons pour leurs conseils. C'est la classe!

Malgré le peu de sessions sur ce plan d'eau (3,4 fois pour moi, aucune pour Charly), nous avons su adapter notre pêche, et trouver un pattern, certes un peu bizarre (pêcher les becs maillés en 2,5", ce n'est pas le plus logique), mais ces petits trucs ont fais la différence.

 

 

Damien et Antoine finissent brillamment sur la troisième place, avec le meilleur quota perche de la journée, à quasi 34cm de moyenne, bien joué ;)

 

IMAG0438b.jpg

Merci à la fédé 35 pour l'organisation de cette rencontre, qui va dans le sens de la promotion des "nouvelles" pêches sportives et dynamique. @ bientôt, nico.



14/11/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres